Un futur père aveugle ne peut pas voir l’échographie de son enfant à naître, une amie la brode pour lui

Par Jenni Julander
30 décembre 2020
Mis à jour: 30 décembre 2020

Lorsqu’un homme aveugle depuis l’âge de 6 ans a découvert qu’il allait devenir père, il était fou de joie. Mais l’expérience de voir les échographies de son bébé dans l’utérus lu manquait, cela jusqu’à ce qu’une amie lui offre une image brodée pour qu’il puisse sentir par lui-même la forme de son enfant à naître.

Nathan Edge est aveugle depuis l’âge de 6 ans, période durant laquelle il a perdu 80 % de sa vision. Après deux opérations ratées pendant son enfance, il a complètement perdu la vue à l’âge de 18 ans.

Mais Nathan n’a pas laissé cela le retenir dans la vie, en jouant pour l’équipe de football des aveugles d’Angleterre et en poursuivant tous ses rêves, y compris fonder une famille.

(Avec l’aimable autorisation de Nathan et Emma)

Lorsque Nathan a découvert que sa femme, Emma Fotheringham, était enceinte, ils étaient aux anges.

« C’est un peu effrayant », a admis Nathan. « Mais je suis tellement enthousiaste à cette idée. »

Toutefois, il y a certaines choses que Nathan est incapable de vivre à cause de sa cécité. Le couple, tous deux âgés de 26 ans, a passé sa première échographie, et le futur père a vite souhaiter pouvoir voir les images du scanner.

« Je ne vois rien du tout », a déclaré Nathan à Metro le 14 décembre. « Je n’ai donc pas pu voir la photo de l’échographie. J’ai donc raté ça, bien que ce fut merveilleux d’être là pour ça. »

L’échographie du bébé de Nathan et Emma à 12 semaines (Avec l’aimable autorisation de Nathan et Emma)

Quand Emma a réalisé que Nathan avait le sentiment de manquer quelque chose, elle a discuté avec une amie, Deb Fisher, pour fabriquer une image échographique tactile brodée afin qu’il puisse sentir la forme du bébé.

Emma dit que Deb, une promeneuse de chiens-guides locale, lui a envoyé un message après avoir entendu parler de la situation.

« Elle a dit qu’elle était si heureuse pour nous deux mais triste que Nathan ne puisse pas voir notre bébé grandir sur nos photos d’échographie », raconte Emma.

« Elle a dit qu’elle n’avait jamais brodé auparavant, mais qu’elle aimerait essayer de broder tous nos scans pour Nathan afin de nous permettre de ressentir la joie de notre petit garçon qui grandit ensemble. »

(Avec l’aimable autorisation de Nathan et Emma)

Emma a été enthousiasmée par la proposition et elle a accepté.

« Je ne pouvais pas croire que quelqu’un puisse être aussi gentil, attentionné et avoir conscience que cela représenterait quelque chose de très spécial pour Nathan », a-t-elle déclaré.

L’expérience a été marquante pour Deb aussi, qui dit avoir été bouleversée par cette expérience.

Elle a dit : « Je l’ai fait et maintenant je suis émue aux larmes. Je ne suis vraiment pas une experte et c’était mon premier essai de broderie au fil. Je ne sais pas dessiner, toutefois je peux le faire avec du fil. »

(Avec l’aimable autorisation de Nathan et Emma)

Deb n’était pas la seule à pleurer. Tenant l’image brodée de son enfant à naître, Nathan était lui aussi ému.

« J’étais très ému », a-t-il raconté. « Ça m’a pris quelques minutes pour m’en rendre compte. Mais les scanners de bébés sont habituellement plutôt difficiles à comprendre même quand on peut les voir. »

Nathan a écrit dans un tweet sur le cadeau avec la légende : « C’est incroyable ! » Son message est devenu viral avec plus de 34 000 « like » et « retweets ».

« J’ai été époustouflé par l’attention qu’il a reçu sur Twitter », a déclaré Nathan. « Cela a fait sourire beaucoup de gens. Surtout après l’année que nous avons tous eue, c’est agréable. »

Élections américaines – Des pirates dans les systèmes de l’État de Washington


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ