Un garçon de 7 ans prie avec des officiers de police locaux au milieu des manifestations, sa mission devient virale

Par Louise Bevan
21 juin 2020
Mis à jour: 21 juin 2020

Trey Elliott, 7 ans, de Tulsa, Oklahoma, se fait connaître pour avoir prié avec des policiers locaux. Des photos sur la mission de Trey ont été partagées par sa mère sur les médias sociaux et réchauffent les cœurs à travers tout le pays.

La mère de Trey, Brittany, a expliqué que son fils a commencé à prier lorsque qu’il a appris que des manifestations avaient lieu dans sa ville pour protester contre la mort de George Floyd survenue le 25 mai 2020.

 

(Avec l’aimable autorisation de Brittany Elliott)

« Tulsa a organisé une grande manifestation pacifique le dimanche 31 mai », a déclaré Brittany au Western Journal.

« Dimanche soir, cela s’est transformé en émeutes et en destruction de commerces, avec des fenêtres brisées, des événements de ce type dans notre région », a-t-elle poursuivi. « Alors, le lundi, j’en ai parlé à Trey parce que nous traversions cette zone en voiture. »

(Avec l’aimable autorisation de Brittany Elliott)

Brittany et son mari, Billy, ont expliqué à leur fils de 7 ans la différence entre une manifestation et une émeute. Après avoir compris le rôle des forces de l’ordre dans les émeutes, Trey a expliqué à sa mère qu’il voulait prier pour les officiers.

« C’est énorme venant de lui », a pensé Brittany, « parce qu’il n’aime pas prier à voix haute ».

(Avec l’aimable autorisation de Brittany Elliott)

Le 1er juin, Brittany a publié sur Facebook la première photo de Trey qui priait avec un policier. « L’état actuel de notre ville brise mon cœur en mille morceaux », a-t-elle écrit, « mais ce petit garçon le restaure à chaque fois ».

« Ce garçon a posé ses petites mains sur les officiers pour leur montrer que nous les aimons et les soutenons », a poursuivi Brittany. « Cette photo vous montre quelque chose, priez pour ceux qui vous entourent. »

(Avec l’aimable autorisation de Brittany Elliott)

Sur la photo bouleversante prise par sa maman, Trey est agenouillé, la main sur l’épaule de l’officier Donnie Ray Johnson, lui aussi penché vers le bas. Tous deux ont les yeux fermés pour une prière commune.

La prière choisie par le jeune garçon est simple et sincère. « Dieu, s’il te plaît, protège ces policiers, et leurs familles, et leur ville. Amen », selon KJRH.

(Avec l’aimable autorisation de Brittany Elliott)

Lorsque la première photo de Brittany est devenue virale, les rôles ont changé. Tout à coup, les agents de la police de Tulsa (TPD) ont commencé à rechercher activement le jeune garçon de 7 ans au cours des événements publics, et même à son domicile, pour prier avec lui.

Le chef du TPD, Wendell Franklin, bouleversé par le geste sincère de Trey, est allé sur Twitter le 4 juin pour faire des commentaires sur les conséquences de l’action de Trey à travers la communauté locale.

(Avec l’aimable autorisation de Brittany Elliott)

« Trey a prié pour notre communauté, le service de police et moi aujourd’hui », a déclaré Franklin. « C’était un honneur de rencontrer ce jeune homme engagé dans sa propre mission pour rassembler notre communauté », a-t-il ajouté. « Il est cette graine de moutarde plantée qui donne un arbre à la disposition de tous. »

Selon un post publié sur Facebook par Brittany, le 16 juin, Trey a prié avec 147 policiers au total et ce n’est pas fini. Selon KJRH, l’objectif de Trey est de prier avec chaque policier du département de police de Tulsa. Le jeune homme compatissant de 7 ans a déclaré à la presse que tous les officiers qui souhaitent partager une prière sont les bienvenus dans son quartier à tout moment.

Les utilisateurs de médias sociaux qui ont vu des photos de Trey en train de prier avec des policiers sont très fiers de lui. La plupart d’entre eux ont exprimé leur gratitude pour avoir non seulement touché le cœur des gens, mais aussi celui des familles de tout l’État, grâce à ce geste réconfortant.

(Avec l’aimable autorisation de Brittany Elliott)

Grâce à son action permanente, Brittany a déclaré au Western Journal que « tout ce qu’il espère, c’est de voir d’autres personnes prier pour leurs propres officiers et leurs propres villes ».

Dans le scénario actuel, la mère de Trey invite les gens à « sortir de leurs pensées, sortir un peu des médias sociaux, et si vous voyez un policier au café ou à la station-service, arrêtez-vous et demandez-leur : « Est-ce que vous seriez d’accord si je priais pour vous ? »

Elle a également rappelé : « Cela signifie probablement beaucoup plus pour eux que vous ne le pensez ».

Regardez la vidéo :

(Vidéo avec l’aimable autorisation de Brittany Elliott)

Nous serions ravis d’entendre vos histoires ! Vous pouvez les partager avec nous à l’adresse suivante : emg.inspired@epochtimes.nyc

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ