Un garçon dont 80 % du corps était couvert taches brunes ensanglantées risquait d’avoir un cancer, il a maintenant 7 ans

Par EMG Inspired Staff
8 novembre 2019 Mis à jour: 8 novembre 2019

Avertissement: cet article inclut des images qui peuvent heurter la sensibilité de certains lecteurs.

Un garçon est né avec une maladie grave appelée nævus géant congénital mélanocytaire. Elle se manifestait par des taches de naissance qui couvraient 80 % de son corps. Mais ce qui inquiétait en réalité les médecins, ce n’était pas seulement l’apparence de la peau du garçon, mais la menace que cela pouvait avoir pour sa vie.

Voici le petit Dylan, il est venu au monde il y a 7 ans avec une maladie grave. Sa mère a été choquée par l’apparence de son nouveau-né. Environ 80 % de son corps était couvert de taches de naissance et son dos était entièrement sombre et en sang. Le reste du corps de Dylan était couvert de taches brunes.

La plus visible était une tache rouge sang géante couvrant son dos. Dylan a dû subir plusieurs interventions chirurgicales à un âge précoce pour enlever ses grains de beauté, car il y avait un risque sérieux de cancer de la peau.

Une fois que Dylan a été assez âgé pour endurer la souffrance, il a commencé à subir plusieurs interventions chirurgicales. La peau de diverses parties de son corps devait être greffée sur son dos après que la tache géante a été enlevée.

Pour faire pousser la peau, Dylan avait besoin d’implants (implants fémoro-pharyngés) introduits dans son corps.

En faisant allusion au traitement de Dylan, sa mère a dit au Telegraph : « Ils utilisent des extenseurs de peau, comme pour les implants mammaires. Ils les mettent à l’intérieur du corps sous les parties les plus claires et les remplissent de solution saline pendant plus de trois mois jusqu’à ce qu’ils grandissent et triplent en taille, comme un ballon d’eau à l’intérieur de lui. Ils utilisent ensuite l’excès de peau pour couvrir la zone du naevus qu’ils ont enlevée. »

Par la suite, le brave garçon a subi plus de 18 interventions chirurgicales, selon son message sur Facebook, pour enlever la moitié des grains de beauté sur le haut de son dos, son cou et ses épaules.

« Nous gardons l’espoir que les grains de beauté ne deviendront pas cancéreux, car il peut développer un cancer à tout moment », a déclaré sa mère, Kara, selon The Telegraph. « Il est opéré tous les trois à six mois, cela dépend de la zone du corps. »

Kara dit que les gens sont généralement très sympathiques et curieux. Cependant, il y a eu quelques commentaires malveillants : « Une fois dans un supermarché, un gérant de magasin nous a demandé de partir parce que l’un de leurs clients était dérangé de voir notre enfant, ce qui a été très perturbant », a-t-elle ajouté.

« Je n’ai pas peur de le faire sortir et je ne veux pas qu’il s’inquiète ou pense qu’il devrait avoir honte de quelque chose. »

Kara a dit à news.com.au : « Nous ne savons pas ce que son avenir lui réserve, il pourrait avoir des jours, des semaines, des années ou des décennies, c’est pourquoi nous faisons tout notre possible pour le garder avec nous. »

Dylan est un guerrier et est toujours prêt à sourire. Bien que l’état de Dylan soit de 1 sur 500 000, rien ne l’arrête. Il aime jouer au baseball et au basket-ball et est un grand fan de Cincinnati, où il a même assisté à de nombreux matchs. Dans un message sur Facebook en janvier de cette année, le garçon déterminé a partagé : « 31 opérations, ça ne veut rien dire pour moi ! J’ai frappé 7 balles dans le parc à l’entraînement la semaine dernière ! Croyez en vous-mêmes ! Vous pouvez tout faire ! »

RECOMMANDÉ