Un garçon reçoit une ancre sur la tête et survit ; les médecins disent que son rétablissement est un miracle

Par CNN
21 septembre 2019 Mis à jour: 21 septembre 2019

Caleb Bennett s’est toujours senti chez lui sur les bateaux. Le jeune homme de 14 ans du comté de Manatee, en Floride, a pratiquement grandi sur l’eau en faisant des excursions de pêche avec sa famille.

Il était sur un bateau quand l’ancre a atterri sur son crâne.

L’adolescent a survécu à une blessure grave au cerveau après le violent coup sur la tête porté par l’ancre du bateau. Son rétablissement, disent les médecins, est un miracle.

L’accident a valu à Caleb un nouveau surnom : « L’homme de l’ancre »

Caleb était avec ses amis et son frère lorsque l’ancre a glissé de l’arrière de leur bateau. Le câble la retenant s’est tendu et l’ancre s’est relevée, heurtant son front. Alors il a pris l’ancre dans ses mains, est tombé à genoux et a essayé de ne pas faire bouger le métal hors de sa tête.

Puis il a demandé à son ami d’appeler les services d’urgence, et il a dit : « Je vais probablement mourir. »

Alors que Caleb était transporté d’urgence en chirurgie à l’hôpital Johns Hopkins All Children’s Hospital de Saint-Pétersbourg, ses parents célébraient leur anniversaire de mariage aux Bahamas.

Kelli Bennett a eu la nouvelle alors qu’elle était assise seule sur une plage.

« Inutile de dire que j’ai un peu perdu la tête », a-t-elle dit à CNN.

Ce remarquable rétablissement n’arrive « qu’une fois sur un million ».

Kelli et son mari Rick ne connaissaient pas toute l’étendue des blessures de leur fils jusqu’à ce qu’ils se précipitent en Floride ce soir-là.

À leur arrivée, le neurochirurgien pédiatrique Luis Rodriguez a expliqué que Caleb avait subi une craniotomie d’urgence pour enlever une partie de son lobe frontal et donner à son cerveau l’espace nécessaire alors qu’il enflait.

Caleb Bennett, 14 ans, du comté de Manatee, en Floride. (Avec l’aimable autorisation de Kelli Bennett/Johns Hopkins All Children’s Hospital.)

Caleb a été mis dans un coma médical artificiel. Ses médecins ont dit à ses parents qu’il se pourrait qu’il ne parle plus jamais, ne marche plus et ne bouge plus jamais ses membres.

Mais cinq jours après son réveil, il était remis sur pied.

« J’ai vu des choses comme ça, mais je n’ai encore jamais vu une ancre, en premier lieu, et en deuxième lieu, je n’ai jamais vu personne avec une telle blessure sortir de l’hôpital presque complètement neurologiquement intact », dit Luis Rodriguez dans une vidéo de l’hôpital. « Cela arrive une fois sur un million. »

C’était en mars, et il faut généralement plus d’un an pour se remettre d’une chirurgie au cerveau, ont dit les Bennett. Caleb est sur le chemin de la guérison, en gardant des activités légères, mais en se permettant parfois une partie de pêche en bateau.

Il y a quelques semaines, il a eu deux crises d’épilepsie mineures dans la même journée, disent ses parents. Ses médecins s’attendaient à des effets secondaires, mais ils lui ont donné des médicaments pour les traiter.

Rick Bennett a dit que les crises sont un petit prix à payer pour la vie de son fils.

« Il aurait dû mourir là où il se tenait », a-t-il dit. « Même si c’est notre croix à porter pour un moment ou indéfiniment, c’est mieux que l’autre option. »

RECOMMANDÉ