Un homard orange et noir trouvé dans le Maine, c’est extrêmement rare, 1 chance sur 50 millions

Par Lori C. Summers
6 novembre 2019 Mis à jour: 10 novembre 2019

Un pêcheur de Stonington, dans le Maine, a trouvé un homard bicolore extrêmement rare, qui est maintenant exposé au Maine Center for Coastal Fisheries. En raison de sa coloration unique, le crustacé sera épargné de la cuisson et sera relâché dans l’océan.

Selon CNN, le capitaine Daryl Dunham est le pêcheur qui a découvert le crustacé exceptionnellement pigmenté en septembre 2019. L’homme pêchait dans la région de Stonigham, qui se trouve au sud-ouest de Bar Harbor, lorsqu’il est tombé sur le homard. Le crustacé est séparé symétriquement au milieu, il est moitié noir et moitié orange. Les chances de trouver un tel homard sont d’une sur 50 millions.

Le capitaine Dunham a fait part de sa découverte au Maine Center for Coastal Fisheries. La découverte remarquable a été exposée au Discovery Wharf, leur centre d’éducation, ainsi que trois autres homards de couleur dignes de mention.

Les pêcheurs ont fait appel aux médias sociaux pour exprimer leur enthousiasme à l’égard de la nouvelle addition à leur centre d’éducation. « Au fil des années, nous avons vu plusieurs homards assez spectaculaires dans notre aquarium marin, mais celui-ci est peut-être une première ! Visitez Discovery Wharf et apprenez tout sur la pêche emblématique du homard du Maine », a écrit le Maine Centre for Coastal Fisheries sur Facebook.

Parmi les autres crustacés qui doivent partager le réservoir avec le mâle bicolore, mentionnons un homard bleu et deux crustacés calicots dont les coquilles sont orangées et noires. Selon le scientifique Matt Thaluhauser, qui s’est entretenu avec CNN, les chances d’avoir ces quatre spécimens rares dans un réservoir d’exposition sont de « 90 octillion » pour 1.

Le Centre a également exprimé son désir d’avoir plus de homards aux couleurs rares. « Si un pêcheur local trouve un homard unique (comme un homard bleu ou bicolore, etc.), il est le bienvenu de le donner à notre réservoir tactile marin à des fins éducatives », a souligné le Centre, selon WTHR.

Ce homard orange et noir en particulier sera exposé dans un bassin spécial où les visiteurs pourront toucher ces incroyables créatures. Il sera ensuite remercié pour son service et relâché dans les eaux de la Nouvelle-Angleterre où il a été trouvé.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce homard n’est pas le seul du genre à avoir été capturé dans le Maine. En 2015, le National Geographic avait signalé la présence d’un autre crustacé de coloration similaire dans la région. Robert C. Bayer, le directeur exécutif du Lobster Institute de l’université du Maine, s’était alors entretenu avec le National Geographic et avait expliqué que la coloration inhabituelle était très probablement attribuable à une mutation génétique. Cependant, « je ne pense pas qu’on en connaisse le mécanisme réel », avait dit M. Bayer au National Geographic.

Regardez la vidéo :

RECOMMANDÉ