Un homme a failli être noyé par un ours noir dans les marécages d’un lac au Canada, mais c’était avant qu’un chien ne vienne l’aider

Par Simon Veazey
10 septembre 2019 Mis à jour: 10 septembre 2019

Un homme a failli être noyé par un ours noir après avoir sauté dans les marécages d’un lac canadien pour fuir l’animal. L’ours l’a poursuivi dans l’eau et a commencé à le noyer alors qu’il se battait pour rester au-dessus de la surface et rester en vie.

Brandon Lattie, 27 ans, ne serait peut-être pas en vie pour raconter cette histoire si un chien n’était pas venu à son secours.

Brandon a déclaré à CBC qu’il se trouvait sur la piste autour du lac Ferguson, en Colombie-Britannique, le 4 septembre, lorsqu’un ours est apparu sur la piste.

« Mon ami a commencé à courir et j’allais me cacher, mais j’ai décidé de courir aussi », a-t-il déclaré.

Alors que son ami a réussi à s’éloigner de plus en plus, Brandon, qui est un excellent nageur et voyant l’ours se rapprocher, a décidé de tenter sa chance dans l’eau en sautant dans le lac.

(Pixabay / CCO)

Mais l’ours l’a suivi et l’a rapidement rattrapé alors qu’il se débattait dans les eaux marécageuses. Il a senti la patte de l’ours se déposer sur le haut de son épaule et glisser vers le bas, ce qui lui a laissé des traces de griffes sur le haut du dos et du bras.

Brandon, à présent épuisé physiquement et déjà à bout de souffle, a commencé à être poussé sous l’eau par l’ours.

« Je pense qu’il essayait de me tenir sous l’eau », a déclaré Brandon. « Je me souviens juste d’avoir regardé au-dessus de moi, il y avait environ 25 cm d’eau entre moi et la surface. J’ai donc touché le fond de l’eau pour prendre de l’élan et j’ai pu me relever pour me défendre. »

Brandon dit que quand il s’est libéré il a parlé à l’ours.

Brandon a dit à KCN : « L’ours a eu l’air surpris lorsque je me suis retourné et que je l’ai regardé droit dans les yeux. Au début, j’ai essayé de lui parler en disant – tu n’es pas obligé de faire cela. »

Puis Brandon a commencé à nager en direction du quai de l’autre côté, l’ours continuant de le poursuivre.

Mais sans qu’il le sache, de l’aide était déjà à portée de main.

Alana Bull, une femme qui marchait au bord du lac, avait entendu ses cris de secours et avait vu l’ours le pousser sous l’eau.

Elle avait couru le long du lac en espérant que son chien, un grand berger husky qui avait repéré l’odeur de l’ours et qui était prêt à se battre, pourrait le distraire et le détourner.

Et ça a marché !

Sur Facebook, Alana Bull a déclaré: « J’ai conduit mon chien, Mousquet, de l’autre côté aussi vite que possible. Je savais qu’il pouvait capter l’attention de l’ours, j’espérais que ça mettrait une distance de sécurité entre l’homme et l’ours, et, si possible, que l’homme pourrait s’enfuir. »

Lorsqu’ils ont atteint l’autre côté du lac, son chien a commencé à aboyer.

« L’ours était distrait ! Il a commencé à faire demi-tour et à s’éloigner de l’homme à l’approche du rivage grâce aux aboiements », a-t-elle déclaré.

Dans l’intervalle, Brandon était parvenu sur le bord.

La réserve naturelle du lac Ferguson est située à environ 482 km au nord de Vancouver.

Réserve naturelle du lac Ferguson (Capture d’écran / Google Maps)

La mère de Brandon, Laurel, a également déclaré être très reconnaissante envers Alana Bull et espère la rencontrer un jour.

« Comment remercier quelqu’un pour avoir sauvé la vie de votre fils ? », a-t-elle déclaré, selon KCN. « Nous prévoyons d’offrir à son chien beaucoup de friandises et de bonne nourriture. »

Brandon croit qu’une puissance supérieure veillait sur lui.

Il a également ajouté : « Maintenant, je suis simplement content d’être en vie. »

RECOMMANDÉ