Un homme a passé 22 ans à creuser une montagne suite à la mort de sa femme

17 mai 2019
Mis à jour: 17 mai 2019

Chaque jour pendant 22 ans, cet homme disparaissait dans la montagne à l’aube et ne rentrait chez lui que tard le soir. Sa persévérance et son dévouement ont créé un miracle !

De nombreux villageois ont pensé que Dashrath Manjhi était devenu fou après la mort de sa femme en 1959. Manjhi vivait dans un petit village du district de Gaya, dans l’État de Bihar, en Inde. Le village éloigné était isolé du monde; les gens devaient marcher 80 kilomètres jusqu’à la ville la plus proche le long d’une route cahoteuse autour d’une montagne.

Manjhi a vécu heureux avec sa femme, mais leur vie paisible a été troublée un jour de 1959 lorsque sa femme enceinte est tombée de la montagne. Il a transporté son épouse tachée de sang jusqu’à l’hôpital le plus proche, à 80 kilomètres environ, mais elle est décédée en chemin. À l’hôpital, elle a été déclarée morte à son arrivée. Cependant, leur petite fille était née saine et sauve.

La perte de son épouse bien-aimée a été très difficile à supporter et il a décidé de changer les choses pour les gens du village. Il a rassemblé les outils nécessaires et a passé chaque jour son temps sur la montagne, pendant 22 ans, de 1960 à 1982.

Manjhi avait l’intention de créer un itinéraire plus direct vers la ville la plus proche en creusant la montagne morceaux par morceaux. Il voulait aider ses concitoyens à éviter la tragédie qu’il a subit.

Lorsque la sécheresse a frappé leur village, le père de Manjhi lui a demandé de déménager en ville pour travailler. Mais « l’homme de la montagne » a continué, même lorsque l’eau est venue à manquer au village. Il a dû boire de l’eau sale et manger des feuilles, mais il a continué avec une grande résilience.

Les fruits de ses efforts sans précédent ne sont devenus visibles pour les gens qu’après deux décennies, seulement après la percée de la route à travers la montagne. Jusque-là, les gens se moquaient de lui et le traitaient de fou !

La persistance et la détermination inébranlable de Manjhi sont incroyables. En 1982, il avait accompli un passage de 110 mètres de long et de 8 mètres de profondeur à travers la montagne à lui tout seul avec son marteau et sa pelle. Maintenant, au lieu de 80 kilomètres, la ville la plus proche n’est plus qu’à 4 kilomètres. Vous pouvez aller en ville en une heure seulement.

Manjhi est décédé le 17 août 2007 à l’âge de 73 ans des suites d’un cancer de la vésicule biliaire. Le gouvernement du Bihar a organisé des funérailles nationales.

Bien que Manjhi soit décédé, on se souviendra toujours de lui comme « l’homme de la montagne » dont le travail a changé la vie des villageois. Il est tellement inspirant qu’un film intitulé  Manjhi – L’homme de la montagne a été réalisé à partir de son histoire.

Grâce à cet homme « fou », les enfants peuvent désormais aller à l’école, les adultes peuvent trouver de meilleurs emplois et les personnes malades peuvent consulter un médecin à temps.

RECOMMANDÉ