Un homme capture une silhouette radieuse dans les nuages près de l’Italie

Par Epoch Times
10 novembre 2019 Mis à jour: 10 novembre 2019

Un Italien a capturé une image sur la mer et certains prétendent que c’est une figure religieuse célèbre.

Alfredo Lo Brutto, d’Agropoli, en Italie, a capturé le personnage au-dessus de la mer. Certains disent qu’il ressemble à la célèbre statue du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro, au Brésil.

« J’étais ravi de cette scène. Je ne partage pas souvent des photos sur les médias sociaux, mais quand j’ai pris celle-ci, j’ai instantanément eu l’impression que je voulais que d’autres personnes la voient, parce qu’elle était si belle », a-t-il dit au Daily Mail.

Il n’a fourni aucun autre détail.

Si certains peuvent y voir une apparition divine à un moment très précis de la vie de cet homme, pour d’autres il s’agit d’un phénomène de paréidolie. « Il y a des raisons psychologiques pour lesquelles les gens voient des visages là où il n’existent pas réellement : ce phénomène, appelé Pareidolie, permet de voir des visages dans les nuages, dans les taches de café et dans les rochers. Le cerveau humain est très entrainé à reconnaître les visages humains. En effet, c’est ce qu’un bébé reconnaît en premier. D’ailleurs, certaines parties du cerveau sont spécialisées pour discerner des visages et les reconnaître ensuite. » selon Discovery News.

Selon LiveScience : « Le mot ‘Paréidolie’ dérive en grec des mots ‘para’, signifiant quelque chose de faux à la place de quelque chose, et le mot eidolon, signifie une image, une forme ou une silhouette. La paréidolie est un type d’apophénie, qui est un terme plus général consistant à voir des figures dans des informations aléatoires. Quelques exemples fréquents sont la vue d’un visage ressemblant à Jésus dans les nuages ou l’image du visage d’un homme à la surface de la lune. »

La « cascade de feu » devient virale

Le phénomène naturel qui donne l’impression que de la lave coule d’une falaise au parc national Yosemite est de retour, mais seulement pour quelques jours.

Firefall c’est-à-dire « cascade de feu » est le nom du tour de magie naturelle qui crée cette illusion dans le parc en Californie. Il apparaît lorsque le soleil couchant fait en sorte que la lumière frappe la cascade d’eau sous un certain angle.

View this post on Instagram

A post shared by Vaché Geyoghlian (@magicphoto78) on

La «cascade de feu » n’est visible qu’un court instant en février et attire des centaines de visiteurs chaque nuit. Son aspect varie d’une année à l’autre et dépend de la quantité d’eau qui s’écoule de la chute Horsetail Fall.

Le 18 février, Vaché Geyoghlian, un photographe de Fresno, en Californie, a capturé des images dignes d’Instagram. C’était la première fois qu’il photographiait le phénomène.

La chute Yosemite au parc national Yosemite (Christopher Chan/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

« J’étais tout à fait sous le charme », a-t-il dit à CNN. « J’étais si content de voir enfin ce phénomène en direct ET de prendre de bons clichés aussi. »

Taft Point dans le parc national de Yosemite, California (Jesse Gardner/Unsplash)

« Mon ami et moi sommes arrivés à cet endroit précis vers 14 h – 14 h 30 et nous avons été les premiers à arriver », a dit Geyoghlian. « Ça n’a pas duré longtemps, car l’endroit s’est rempli de centaines de personnes qui voulaient voir et photographier la « cascade ». »

Si vous voulez capturer le spectacle annuel, vous avez jusqu’à ce week-end avant qu’il ne se dissipe. Il n’est pas nécessaire de réserver, mais vous devriez arriver tôt avant que le parc ne soit bondé.

View this post on Instagram

A post shared by CONNOR MORRIS (@connorrrmorris) on

« Nous avons une aire de stationnement désignée au Yosemite Lodge et les visiteurs marchent de là jusqu’aux aires d’observation », a mentionné Scott Gediman, porte-parole du Service des parcs nationaux, en soulignant que les conditions météorologiques ont joué un rôle dans l’observation de la « cascade de feu » de cette année.

Horsetail Falls au parc national Yosemite (Howard Ignatius/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

« Avec la neige et les tempêtes récentes, c’était gagné ou raté. »

Le parc dispose d’une ligne d’assistance téléphonique ouverte 24 heures sur 24 avec des informations sur l’état des routes et les conditions météorologiques : 209 372-0200.

RECOMMANDÉ