Un homme de 29 ans invente le «rideau de câlins» et embrasse sa grand-mère pour la première fois depuis des mois

Par Louise Bevan
1 juin 2020
Mis à jour: 1 juin 2020

Un plâtrier britannique a trouvé une nouvelle façon d’embrasser sa grand-mère tout en respectant les restrictions de distanciation sociale lors de la pandémie. Une vidéo d’un « rideau de câlins » est devenue virale après avoir été mise en ligne.

Après avoir été séparé de sa grand-mère Lily pendant deux mois et demi, depuis le confinement, Antony Cauvin de Stratford-upon-Avon, en Angleterre, s’ennuyait beaucoup d’elle. Il a donc décidé de se fabriquer un dispositif intelligent qui lui permettrait d’embrasser chaleureusement sa grand-mère sans se soucier de la distance sociale.

« J’ai toujours été très proche de mes grands-parents. Je les considère comme de seconds parents », a confié Antony à Sky News. « Ne pas pouvoir les voir était difficile… même plus difficile pour eux que pour nous, parce que Grannan est une personne très affectueuse. »

« Nous avons l’impression de ne pas les avoir vus, a-t-il ajouté, parce que nous n’avons pas eu ce câlin. »

La solution créative de ce jeune homme de 29 ans a été de fixer de longues manches de sécurité en plastique à un rideau de douche transparent, permettant à deux personnes de se tenir l’une en face de l’autre et de s’embrasser sans entrer en contact direct.

Des images réconfortantes partagées en ligne montrent la première étreinte d’Antony avec sa « Grannan » dans le jardin de ses grands-parents âgés lors d’une visite surprise le 15 mai 2020.

Dans la vidéo, Antony explique la fonction du rideau de câlins à sa grand-mère, en disant : « Tu dois passer tes bras dans celui du bas, d’accord ? Mes bras passent dans celui du haut. » Les deux s’embrassent et on entend Lily comblée de joie.

« C’est incroyable, n’est-ce pas ? Je l’ai conçu juste pour toi », avoue Antony à sa grand-mère.

Les photos d’Antony et de Lily partageant une étreinte sincère, qui ont tout d’abord été affichées sur Facebook par Miriam, la femme d’Antony, âgée de 27 ans, ont été vues des millions de fois et partagées par plus de 200 000 internautes. Plusieurs ont dit que la solution du plâtrier pour faciliter les câlins avec les proches pendant le confinement est géniale.

Antony a testé l’efficacité de son rideau de câlins avec Miriam avant de l’apporter chez ses grands-parents. Le rideau, a-t-il dit, peut être facilement désinfecté après chaque utilisation pour une sécurité et une hygiène maximales.

De plus, toute personne qui utilise le rideau de câlins peut porter des gants jetables pour plus de sécurité.

« Ma famille est très proche et ma nan est la matriarche de notre famille », a expliqué Antony au journal The Sun. « Elle a trois enfants, huit petits-enfants et trois arrière-petits-enfants. »

Selon le journal Independent, Antony a laissé le rideau de câlins suspendu devant la maison de ses grands-parents pour permettre aux autres membres de la famille de bénéficier d’un câlin chaleureux de la part de leurs grands-parents bien-aimés.

Partageant plus de détails sur le rideau de câlins, Anthony a dit à Sky News que le week-end précédant la visite à ses grands-parents avec le rideau de câlins, il avait acheté tous les matériaux nécessaires et avait conçu lui-même le plan pour fabriquer le rideau.

« C’est vraiment bizarre qu’on puisse acheter un rideau de douche transparent », s’est dit Antony. « Je ne sais pas pourquoi ils les vendent, car on pourrait penser que vous voulez de l’intimité, mais ils les vendent, alors j’en ai acheté un. »

« Ensuite, j’ai acheté des manches à longueur d’épaule, a-t-il poursuivi, que j’ai pu ajouter en faisant des trous dans le plastique, en les scotchant, puis en passant les bras et en les enroulant pour embrasser quelqu’un.» Antony a dit que le coût total des matériaux était l’équivalent de 77 euros.

Le plâtrier a admis que son étreinte tant attendue avec sa grand-mère a ému aux larmes tous les gens sur place.

« Mais nous avons aussi beaucoup rigolé, a-t-il ajouté, parce que c’était une idée si farfelue. Cependant, nous n’avons jamais touché Grannan, je suis un partisan de la distanciation sociale et je ne veux mettre personne en danger. »

Malgré la qualité géniale de son invention, Antony souhaite que le rideau de câlins ne soit qu’une mode éphémère.

Sa création ressemble à celle créée également par cette jeune californienne de 10 ans

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ