Un homme de Floride est condamné à 10 jours d’emprisonnement pour avoir traîné un requin derrière un bateau

Par Tom Ozimek
16 septembre 2019 Mis à jour: 16 septembre 2019

Un pêcheur de Floride qui a été filmé en train de traîner un requin derrière un bateau passera 10 jours en prison après avoir plaidé coupable de cruauté envers les animaux.

Robert Benac a accepté le plaidoyer le jeudi 12 septembre et purgera sa peine pendant cinq fins de semaine, totalisant 10 jours d’emprisonnement, selon le Bradenton Herald.

Robert Benac a été le troisième homme à faire face à des accusations liées à cet incident, qui a eu lieu près d’Egmont Key en Floride.

Des images du requin traîné jusqu’à sa mort depuis un bateau ont été enregistrées en juin 2017 et partagées en ligne, où elles ont suscité l’indignation. La vidéo était accompagnée d’une photographie montrant ce qui semble être le même requin déchiqueté en lambeaux.

Comme la vidéo s’est diffusée sur les médias sociaux pendant l’été, elle a été transmise à la Commission de la faune de la Floride (Florida Wildlife Commission (FWC)) par un pêcheur de requins célèbre.

Après quatre mois d’enquête, la FWC a annoncé le 12 décembre que trois personnes avaient été inculpées.

La FWC a déclaré qu’elle avait mené des « recherches exhaustives » sur l’activité des suspects dans les médias sociaux, réalisé de nombreuses interviews et consulté de nombreux experts sur les requins. D’autres vidéos ont été trouvées plus tard, a rapporté le Herald, qui montraient prétendument les hommes tirant sur un requin et versant de l’alcool dans la gorge de poissons vivants.

« Comme nous l’avons dit depuis que cette vidéo et d’autres images ont été révélées, ces actions n’ont pas leur place en Floride, où nous chérissons et conservons nos ressources naturelles pour tous », a déclaré Bo Rivard, président de la Commission. « Nous espérons que ces accusations enverront un message clair aux autres que ce genre de comportement impliquant nos poissons et notre faune ne sera pas toléré. »

Les suspects, outre Robert Benac, étaient Michael Wenzel, le conducteur du bateau dans la vidéo, et Spencer Heintz. Ils ont tous été accusés de deux chefs d’accusation de cruauté animale grave, un crime du troisième degré qui, en théorie, est passible d’une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 10 000 $. Michael Wenzel et Robert Benac ont fait face à d’autres accusations, y compris pour leur méthode illégale de pêche.

En plus de sa peine d’emprisonnement, Robert Benac a été condamné à 11 mois de probation, à une amende de 2 500 $ et à 250 heures de travaux communautaires, dont 125 doivent être passées dans un refuge pour animaux, a rapporté le Herald.

Selon le Tampa Bay Times, Michael Wenzel avait déjà été condamné à une peine similaire de 10 jours de prison et de sursis.

Selon le Bradenton Herald, les accusations portées contre Spencer Heintz ont finalement été abandonnées.

AVERTISSEMENT : Cette vidéo contient des éléments pouvant heurter la sensibilité de certains lecteurs

Apparemment fiers de leur vidéo, qui allait finalement les placer en détention, ils l’ont publiée en juillet.

La vidéo s’est retrouvée sur le fil d’actualité d’un pêcheur célèbre de Floride, le capitaine Mark « Mark The Shark » Quartiano. Il pense qu’un des hommes sur le bateau lui a envoyée.

Il a ensuite envoyé la vidéo au FWC avec dégoût, en espérant que les hommes seraient poursuivis.

« C’est une des choses les plus horribles que j’aie vues en 50 ans de pêche sportive professionnelle », a déclaré M. Quartiano à l’époque, selon la station télévisée WESH2, affiliée à NBC.

« Il n’y a aucune raison pour ce comportement », a-t-il ajouté.

Simon Veazey a contribué à ce rapport.

RECOMMANDÉ