Un homme est reconnu coupable d’avoir poignardé sa femme dont les yeux étaient bandés, après avoir dit qu’il avait un cadeau pour elle

Par Jack Phillips
11 septembre 2019 Mis à jour: 11 septembre 2019

Un mari jugé pour tentative de meurtre a été condamné pour avoir poignardé sa femme après lui avoir demandé de fermer les yeux pour une surprise.

Shaun May, de Tunbridge Wells, au Royaume-Uni, a demandé à sa femme, Laura, de fermer les yeux pendant qu’elle était allongée sur son lit, rapporte le site d’informations Kent Online. Son visage était couvert d’une serviette.

Elle lui avait demandé : « Est-ce que j’aimerai ça ? » Et Shaun, 34 ans, avait répondu : « Oui. »

Les procureurs ont dit que Shaun avait compté à rebours à partir de 10 avant de la poignarder et casser la poignée du couteau.

Lors du procès, Shaun a admis avoir causé la blessure mais a nié les accusations de tentative de meurtre, selon le rapport.

Mais Laura a dit au jury que pendant l’incident, « j’ai dit ‘oui’ et il m’a dit de fermer les yeux, ce que j’ai fait. Il m’a dit de me coucher sur le dos, ce que j’ai fait, et il m’a mis quelque chose sur les yeux. Je croyais que c’était un torchon ».

La femme a dit qu’elle avait entendu un bruit de « miaulement », mais qu’elle ne savait pas ce que c’était, a rapporté la chaîne d’information locale.

Laura a dit que son téléphone vibrait mais Shaun lui a dit de l’ignorer. Elle s’est ensuite restée là pendant une dizaine de minutes pendant qu’il faisait le tour de la pièce.

J’en ai eu marre et j’ai commencé à me retourner, mais il m’a dit : « J’allais le faire à ce moment-là. J’allais le faire à ce moment-là », alors je me suis retournée, a-t-elle dit. « Il a ensuite commencé à compter à partir de 10… 9… 8… 7… 6… 5… 4… 3. puis 2. 4… 2. 3. Je commençais à m’énerver. Il l’a fait deux ou trois fois… il n’a jamais atteint zéro. »

Puis, se souvient-elle, elle a senti quelque chose lui frapper l’épaule.

« Je ne pouvais pas l’enlever. Je ne pouvais pas l’enlever. J’ai d’abord cru que c’était un accessoire d’Halloween parce que je sentais le sang couler à flots », dit Laura. « J’ai crié : ‘Ce n’est pas réel’. Il m’a dit : ‘C’est réel.’ Il avait l’air si calme. »

Illustration d’un couteau à cran d’arrêt. (Daniel Berehulak/Getty Images)

Elle a dit que Shaun est alors apparu avec deux couteaux et a dit qu’il allait se suicider.

Laura lui a dit qu’elle était capable de le dissuader de lâcher les couteaux, et il lui a dit qu’il avait été renvoyé de son travail pour avoir utilisé un compte de travail pour payer des articles sur Amazon. Il a aussi parlé de son incapacité à payer la dette.

D’après le Mirror, Shaun a raté de peu les artères vitales quand il l’a poignardée.

Après l’incident, il a conduit sa femme à l’hôpital Pembury, dans le Kent, et elle a prétendu être tombée sur la lame. Le personnel a appelé la police.

Quand sa femme attendait des radios, Shaun lui a dit : « Tu dois dire la vérité. Je vais dire la vérité. Tu trouveras quelqu’un de mieux et ne viens pas me voir en détention préventive. »

Il a aussi parlé de ses problèmes à un agent de l’hôpital. « J’ai pris le couteau et plutôt que de me blesser, je me suis défoulé sur Laura », dit-il.

RECOMMANDÉ