Un homme et sa fille derrière une photo virale prise avant l’incendie de Notre-Dame, sont retrouvés

20 avril 2019 Mis à jour: 20 avril 2019

Un père et sa fille posant devant la cathédrale Notre-Dame quelques instants avant qu’elle ne s’enflamme dans une photo maintenant virale. Après plusieurs jours, ils ont été retrouvés.

Brooke Windsor, qui a pris la photo, a tweeté le 18 avril que la « recherche est terminée » et que la photo « a atteint le père et la famille ».

« Il a choisi de rester anonyme à la suite d’une tragédie », a-t-elle dit, ajoutant : « Merci à tous ceux qui ont partagé l’image et pour vos aimables paroles. »

Brooke a dit que le père lui a dit : « Merci encore pour cette belle photo, nous lui trouverons un endroit spécial. »

Il y a quelques jours, elle a écrit : « J’ai pris cette photo alors que nous quittions Notre-Dame environ une heure avant qu’elle ne prenne feu. J’ai failli aller voir le père et lui demander s’il la voulait. Maintenant, j’aurais aimé l’avoir fait. Twitter, si tu as de la magie, aide-le à trouver ça. »

Brooke a envoyé la photo et la légende sur Twitter le jour de l’incendie dévastateur.

La recherche est terminée ! La photo a atteint le père et la famille. Il a choisi de rester anonyme dans le sillage de la tragédie, et a écrit : « Merci encore pour cette belle photo, nous lui trouverons une place spéciale. » Merci à tous ceux qui ont partagé l’image et pour vos aimables paroles.

Depuis que son tweet a été posté le 15 avril, il a généré plus de 400 000 « likes » et 200 000 partages.

Pendant ce temps, un fonctionnaire français a déclaré à l’Associated Press que la cause de l’incendie était probablement due à un court-circuit électrique.

Les enquêteurs français ne sont toujours pas entrés dans l’église et ont fouillé les décombres pour des raisons de sécurité, a déclaré le responsable.

1 milliard d’euros amassés

Un milliard d’euros a déjà été versé par les fidèles ordinaires et les hommes d’affaires du monde entier pour restaurer la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée par le feu, après que le président français eut fixé un délai controversé de cinq ans, selon l’Associated Press, pour faire le travail.

Les équipes de construction ont apporté une énorme grue et une livraison de planches de bois sur le site mercredi matin. Les pompiers continuent d’examiner les dommages et d’étayer la structure après l’incendie de lundi qui a détruit la flèche de la cathédrale et le toit.

L’envoyé présidentiel pour le patrimoine culturel, Stéphane Bern, a déclaré mercredi à la chaîne France-Info que 880 millions d’euros (995 millions de dollars) ont été collectés en un jour et demi seulement depuis l’incendie. Les contributions venaient de près ou de loin, de riches et de pauvres – d’Apple et des magnats qui possèdent L’Oréal, Chanel et Dior, aux paroissiens catholiques et autres des petites villes de France et d’ailleurs dans le monde.

Pierluigi Pericolo, responsable de la restauration et de la sécurité de la basilique Saint-Donatien de Nantes, a déclaré que cela pourrait prendre de deux à cinq ans rien que pour sécuriser Notre-Dame, vu sa taille.

« C’est une étape fondamentale, et très complexe, car il est difficile d’envoyer des ouvriers dans un monument dont les voûtes sont gonflées d’eau », a-t-il déclaré sur France-Info. « La fin du feu ne signifie pas que l’édifice est totalement sauvé. La pierre peut se détériorer lorsqu’elle est exposée à des températures élevées et changer sa composition minérale et sa fracture à l’intérieur. »

RECOMMANDÉ