Un homme qui possède 27 chiens est atteint d’un cancer en phase terminale et implore les gens d’adopter sa famille à fourrure

19 mai 2019
Mis à jour: 11 juillet 2019

Richard Ewers, du comté de Bexar, Texas, n’avait pas de liste de souhaits exorbitante lorsque ses médecins l’ont informé que ses jours étaient comptés.

Le Texan de 71 ans a passé ses dernières années à se concentrer sur la création d’un monde meilleur pour les dizaines de chiens abandonnés qui errent dans les rues ou languissent dans des refuges sans foyer convenable. Tout compte fait, il a adopté et pris soin d’un nombre impressionnant de 27 chiens, les accueillant et leur prodiguant amour et attention après qu’ils se sont retrouvés seuls.

Lors d’une visite chez son médecin, il a récemment appris que son diagnostic de cancer en phase terminale était sombre. On ne lui a donné qu’une semaine à vivre, mais ces derniers jours, alors même qu’il entrait en soins palliatifs, il n’avait qu’un seul dernier souhait.

Pour lui, le meilleur cadeau qu’il puisse recevoir dans ses derniers jours serait de savoir que tous ses chiens ont été adoptés par des propriétaires qui en prendront soin.

Quand son histoire a été publiée, tous ses 27 chiens, sauf 11, avaient trouvé un nouveau foyer permanent. Mais ce nombre était loin d’être suffisant ; sachant que l’État devra mettre les chiens dans un refuge s’ils devenaient sans-abri au moment de son décès, il a supplié quiconque de les accueillir pour faciliter un peu cette transition difficile.

« Ne pas avoir M. Richard ici, c’est la confusion, la solitude. Il y a une déprime », a déclaré Mary Oyler, qui travaille avec l’organisme de sauvetage animalier Save Our Strays San Antonio et qui envoie des bénévoles chez Richard Ewers pour nourrir les chiens pendant qu’il est en soins palliatifs.

En l’état actuel des choses, sa maison est devenue un endroit difficile pour les chiens en son absence. La propriété n’a plus d’eau courante ni d’électricité, laissant les chiens errer sans confort de base jusqu’à ce que quelqu’un accepte de les héberger.

Bien qu’ils auront peut-être de la difficulté à s’intégrer dans une nouvelle famille au début, la plupart des chiens ne connaissent que « M. Richard » – qui avait adopté et accueilli des chiens errants pendant quelques années avant de recevoir son diagnostic de cancer de l’estomac l’an dernier.

Entre-temps, un groupe a créé une page Facebook pour présenter les chiens qui ont encore besoin de trouver un foyer. La page, intitulée « Aider M. Richard et ses chiens », donne des informations sur chacun des chiens qui restent et offre le moyen pour les personnes intéressées à accueillir les chiens pour les aider.

L’inconvénient est que les chiens ne sont pas encore complètement dressés et socialisés, donc bien qu’ils aient été aussi bien soignés que possible, ils ont encore des difficultés avec les interactions humaines.

Le résultat, cependant, est que la communauté s’est réunie dans l’espoir d’aider Richard Ewers à dormir tranquille dans ses derniers jours. Même s’il s’agit d’une question de filage, il est clair que tous les intervenants font de leur mieux pour aider les chiens à trouver un foyer – et nous espérons que la plupart d’entre eux, sinon tous, seront en mesure de le faire. Pour le dernier souhait d’un mourant, celui-ci est aussi désintéressé qu’il puisse l’être.

RECOMMANDÉ