Un homme fait face à la colère des internautes après avoir crié sur un raton-laveur pour le faire descendre de son bateau

17 mai 2019
Mis à jour: 17 mai 2019

Un avocat de Floride fait face à des critiques pour avoir crié après un raton laveur clandestin pour qu’il descende de son bateau, conduisant l’animal à sa mort présumée – l’incident a été filmé en vidéo.

Thomas Cope, de Clearwater, a admis dans une déclaration à la WFTS qu’il prenait une vidéo à ce moment, et s’est excusé.

« Je m’excuse pour ce que j’ai fait sur le bateau plus tôt cette semaine. J’aurais sincèrement souhaité qu’il y ait un moyen de retourner à terre en toute sécurité pour relâcher le raton laveur », a déclaré M. Cope.

Cope a dit qu’il avait découvert le raton laveur sur son bateau seulement après plusieurs heures. L’animal ne s’est révélé que lorsqu’ils étaient à une bonne distance au large des côtes.

« L’animal courait autour du bateau en sifflant et en grognant, ce qui nous empêchait, moi ou mon ami, de conduire le bateau », a déclaré Cope dans le communiqué, selon WFTS.

« Sachant que les ratons laveurs peuvent être enragés et imprévisibles, la seule option réaliste à laquelle nous pouvions penser à ce moment-là était de le faire descendre du bateau », a-t-il ajouté.

Dans la vidéo diffusée sur les médias sociaux, on entend un homme crier au raton laveur de descendre du bateau.

« On va devoir le faire tomber », dit-il.

L’animal se précipite vers le bord du bateau et fini par tomber. L’homme pointe ensuite la caméra vers l’eau et filme le raton laveur qui pagaie dans l’eau.

La vidéo a attiré l’attention des responsables de la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission (FWS) qui ont lancé une enquête, a rapporté la WFTS.

« La FWC a été alertée d’une vidéo diffusée le 8 mai, qui circule sur les sites de médias sociaux et qui montre des personnes avec un raton laveur à bord de leur bateau. La FWC prend cela très au sérieux et enquête actuellement sur cet incident », a déclaré la commission sur son site web.

Il y a eu des réactions mitigées sur la question de savoir si ce que Cope a prétendument fait était juste.

« C’est incroyable qu’un homme supposé éduqué puisse être aussi stupide. Tout ce que vous aviez à faire, c’était de l’enfermer et de retourner à terre. Je suis sûr que cela vous aurait fait perdre trop de temps [juron] », a déclaré un utilisateur.

« Je n’aime pas les ratons laveurs non plus, mais vous ne pouvez pas faire ça… », a dit un autre.

D’autres personnes ont défendu l’avocat en disant que le raton laveur pouvait être porteur de la rage.

« J’aurais fait la même chose. Les ratons laveurs sont porteurs de la rage. C’est comme si la plupart d’entre vous avaient des rats errants librement dans vos maisons. Vous les laisseriez se promener librement ? », a dit l’un d’entre eux.

« Les gens qui se croient moralement supérieurs ne savent rien sur les ratons laveurs. Les ratons laveurs sont porteurs de la rage et ne sont PAS gentils. Je suis sûr que s’il y avait eu un autre moyen de sortir le raton laveur du bateau, ils l’auraient fait. Mais il était trop tard pour cela », a écrit une autre personne.

Selon la Humane Society of the United States, les ratons laveurs sont les principaux vecteurs de la rage, mais la possibilité d’en mourir suite à une morsure est faible. Après qu’un raton laveur est infecté par le virus, il faut environ un à trois jours avant qu’il ne meure. Il existe des traitements pour les humains ayant été infecté par un raton laveur enragé.

L’organisation a fourni des conseils sur les types de comportement d’un raton laveur enragé, notamment :

– Une démarche chancelante.
– Un animal apparemment insensible au bruit ou aux mouvements à proximité.
– Un errance erratique.
– Un écoulement des yeux ou de la bouche.
– Des cheveux mouillés et emmêlés sur le visage.
– Une vocalisation répétée dans les aigus.
– L’auto-mutilation.

Il est recommandé aux gens d’appeler la police ou les services de contrôle des animaux s’ils observent ces signes chez un raton laveur.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ