Un Indien économise son argent pendant 10 ans pour acheter une « ambulance pour animaux » afin de sauver des chiens errants en détresse

Par Catherine Bolton
11 septembre 2019 Mis à jour: 11 septembre 2019

« Au début, j’avais un peu peur des chiens », a admis dans une interview Balu, un résident de Prune, en Inde. « Maintenant que c’est ma vie, je ne peux pas arrêter. Je continuerai toujours à le faire. »

Très peu de gens en Inde font ce que Balu fait chaque jour pour aider les animaux en détresse. Il conduit ce qu’il appelle une ambulance pour animaux de compagnie, il circule dans son quartier pour secourir les chiens errants. L’opération s’appelle « Wag-on-Wheels ».

Pour mettre en place l’effort de sauvetage, Balu a dû faire des sacrifices monétaires en plus de son travail quotidien. Selon Steven Oommen, un amoureux des animaux de la région a confié à Open Road que le sauveteur canin a passé 10 ans de sa vie à économiser assez d’argent pour acheter une ambulance pour les chiens (essentiellement une camionnette blanche convertie pour le transport des animaux) qui lui permet de faire son travail.

Il annonce un numéro de téléphone sur sa page Facebook où les gens peuvent appeler lorsqu’ils trouvent un animal qui a besoin de soins médicaux. Balu se rend ensuite sur les lieux, attrape l’animal malade ou blessé, puis le transporte chez le vétérinaire ou à l’hôpital pour animaux domestiques. Il ne demande qu’environ 15 cents le kilomètre pour ce service.

Balu a également transformé sa maison en infirmerie de fortune pour animaux. Il y garde des chats et des chiens blessés que les refuges n’ont pas la place pour les accueillir, parfois cinq ou six à la fois.

« J’ai cinq ou six chiens errants à la maison, dont certains ont des pattes cassées, s’il n’y a pas de place dans les refuges », a-t-il dit.

Balu a été présenté par Tally Talwar d’Open Road, un voyageur qui traverse en voiture cet immense pays pour découvrir et présenter des personnes incroyables qui rendent l’Inde si spéciale. Dans une vidéo, Balu a raconté les débuts de Wag-on-Wheels.

Regardez Balu alors qu’Open Road le rattrape et l’accompagne lors de l’un de ses attachants sauvetages de chiens :

Balu n’est pas un vétérinaire, mais il a appris à prodiguer des soins de base aux animaux pour aider certains des animaux errants que les gens lui demandent d’aller chercher. Il peut maintenant panser les plaies jusqu’à ce qu’un chien puisse obtenir les soins médicaux appropriés et il est capable de leur donner des médicaments tout en s’occupant d’eux à la maison.

Pourtant, tout le monde n’est pas d’accord pour qu’il prenne le temps d’aider les animaux dans le besoin. La culture indienne n’accorde tout simplement pas la même valeur à la vie des animaux que les pays occidentaux.

« Beaucoup de gens aiment ce que nous faisons, mais certains n’aiment pas que je vienne en aide aux animaux errants », a-t-il confié. La passion de Balu pour les animaux de compagnie est rare.

RECOMMANDÉ