Un jeune de 22 ans va effectuer un périple à pied jusqu’en Russie pour retrouver sa famille biologique

2 mars 2021
Mis à jour: 2 mars 2021

Un jeune Brestois de nationalité Franco-Russe est déterminé à retrouver ses origines. Début avril, il va entamer un long périple pédestre en solitaire. Il compte parcourir plusieurs pays pour rejoindre la Russie, dans le but d’y découvrir sa famille biologique.

« Pour me construire avec de meilleures bases. Je veux connaître mes origines, ma famille biologique, mon pays », a annoncé Jean-Eldar Ollivier à Actu.fr. Même s’il reconnaît que « c’est un projet un peu fou », cet habitant de Brest âgé de 22 ans souhaite rejoindre Astrakhan, une ville située sur la Volga, en Russie afin de reprendre contact avec ses racines. « Ce voyage est une quête initiatique », confie-t-il. Il s’interroge cependant sur l’issue d’un tel voyage : « Je ne sais pas ce que je vais trouver, est-ce que je vais réussir à retrouver ma famille ? »

Ayant passé ses quatre premières années dans un orphelinat, il ressent un besoin puissant de renouer avec les lieux et les gens connus pendant sa plus tendre enfance. « Je veux connaître les gens qui se sont occupés de moi », affirme le jeune homme, qui est déterminé à glaner des informations aussi bien dans des administrations que dans des églises. Une traductrice jouera d’ailleurs le rôle d’interprète dans la ville d’Astrakhan.

Bien que le jeune homme ait toujours eu connaissance de son parcours d’enfant adopté, il n’a pris connaissance de son dossier d’adoption qu’en octobre 2019. Il a alors découvert l’existence de sa fratrie. « J’ai appris que j’avais une grande sœur et qu’elle a été recueillie par ses grands-parents paternels, que ma mère m’a abandonné pour des raisons financières et sociales », nous révèle Jean-Eldar Ollivier.

Ce voyage, il ne l’a pas décidé sur un coup de tête, mais l’a préparé minutieusement. Il va notamment traverser à pied et en solitaire différents pays dont la Belgique, l’Allemagne, la Pologne, l’Ukraine pour enfin atteindre sa contrée natale, précise Actu.fr. « Je me donne un an, avec une moyenne de 20 à 25 km par jour », a décrété le jeune homme, très motivé.

Les préparatifs du voyage ont nécessité un investissement financier de 6 000 €, comprenant entre autres l’achat de matériel de qualité. Pour cela, Jean-Eldar Ollivier a fait appel aux dons en lançant une cagnotte en ligne sur kisskissbankbank. Le Crédit mutuel de Bretagne, qui n’est autre que sa banque, a même participé à hauteur de 1 000 €. Jean-Eldar a aussi l’intention d’ouvrir une seconde cagnotte, la somme récoltée sera versée au profit de l’Unicef.

Pour l’heure, Jean-Eldar Ollivier croise les doigts, espérant que la crise sanitaire ne le freinera pas dans son aventure. « J’ai hâte et j’appréhende en même temps. C’est une grosse expérience, ça remue un peu », a-t-il conclu pour Actu.fr.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ