Un juge condamne un vétéran à la prison – mais le vétéran ne s’attendait pas à ce que quelqu’un l’attende dans sa cellule

18 juillet 2018 Mis à jour: 5 avril 2019

Le juge Lou Olivera n’est pas un juge comme les autres. Quand il a du juger Joe Serna, un vétéran qui souffrait de stress post-traumatique (TSPT), il a fait face à un dilemme. Alors il a fait ce qu’aucun autre juge n’avait fait.

Lorsqu’il servait en Afghanistan, Joe a vécu des expériences traumatisantes. Il s’est entre autres retrouvé dans un véhicule qui a plongé dans l’eau et commencé à couler. L’eau s’est arrêtée à son menton et il a été le seul survivant sur les quatre passagers.

Après avoir quitté l’armée, Joe a eu des difficultés à reprendre une vie normale et a commencé à boire beaucoup d’alcool. Il a été arrêté il y a quelques années pour conduite en état d’ébriété.

Il a été placé sous liberté conditionnelle et informé qu’il ne pouvait plus boire d’alcool. Il a brisé la clause de sa liberté conditionnelle, et a menti au juge lorsqu’on a posé une question sur son échantillon d’urine.

Capture d’écran – YouTube

Le juge a du le condamner, à contrecœur, à une nuit dans une petite cellule. Mais pour Joe, ça allait être une épreuve difficile que de se retrouver entre quatre murs à cause du TSPT.

Le juge Olivera, lui-même vétéran de la guerre du Golfe, savait à quel point ce serait difficile pour Joe. Alors il a fait un geste d’une grande humanité : il est allé passer la nuit en prison avec lui.

«Quand il est entré, je savais que tout allait être ok», explique le vétéran à People. «J’étais en paix.»

Les deux hommes ont parlé toute la nuit de la vie dans l’armée, de la vie en général, de leurs familles.

Le juge a été aussi touché par l’expérience que le condamné. «Je suis un juge et j’ai vu le mal, explique Olivera, mais je vois l’humanité chez les gens. Joe est un homme bon. L’aider m’a aussi aidé. Je voulais qu’il sache qu’il n’est pas seul.»

La compassion est le meilleur moyen d’aider quelqu’un !

Avez-vous aimé cet article ? Écrivez-nous un commentaire et partagez cet article avec vos amis et votre famille !

VIDÉO RECOMMANDÉE

Un ancien soldat dut se résoudre à laisser son chien, pour lequel il débordait d’affection, en Iraq – un mois plus tard, ils se retrouvent à l’autre bout du monde

RECOMMANDÉ