Un mari de 87 ans conserve dans son portefeuille la même photo de sa femme, de la taille d’un timbre-poste, depuis 1950

Par SWNS
16 avril 2021
Mis à jour: 9 mai 2021

Un mari affectueux de 87 ans a gardé dans son portefeuille la même photo de sa femme, de la taille d’un timbre-poste, depuis qu’elle la lui a offerte à l’un de leurs premiers rendez-vous en 1950.

Le pétillant Ken Aveyard, de Leeds dans le West Yorkshire, en Angleterre, n’avait que 17 ans lorsqu’il a reçu la superbe photo en noir et blanc de sa bien-aimée Margery, qui avait 16 ans à l’époque.

L’adolescent Ken était loin de se douter que cette même photo resterait dans la poche de son pantalon, protégée par plusieurs portefeuilles au cours des 70 années suivantes, jusqu’à aujourd’hui.

Le vendeur à la retraite, qui a fêté ses 65 ans de mariage avec Margery le 17 mars, a dit qu’il avait chéri la photo pendant toutes ces années pour sa valeur sentimentale.

(SWNS)

« La photo de Margery est très importante pour moi, elle représente beaucoup de choses », a confié Ken. « Elle me l’a donnée tout au début et c’est quelque chose qui m’a ému. »

« À l’époque, c’était un beau geste de la part de Margery et je l’aimais beaucoup, alors j’ai décidé de mettre sa photo dans mon portefeuille. Au fil des ans, mes portefeuilles ont changé, mais la photo est toujours là. »

« C’est certainement quelque chose que je garderai toujours. »

Ken et Margery se sont rencontrés à l’adolescence, en 1950, alors qu’ils travaillaient tous les deux pour la même entreprise, Yorkshire Egg Producers. Ken collectait les œufs dans les fermes du Yorkshire tandis que Margery travaillait au bureau. Ils ne s’étaient parlé qu’en passant pendant un certain temps avant de discuter lors d’un match de cricket de charité, auquel participait Ken, un passionné de sport, et ils se sont bien entendus.

(SWNS)

Le jeune couple a fait connaissance en allant danser le samedi soir, puis au cinéma le dimanche soir.

C’est au cours de l’une de ces premières rencontres que Margery a offert à Ken la photo sur laquelle est inscrit au dos : « À Kenneth avec amour, de Margery ».

Il a répondu en lui donnant une photo de lui, que Margery a également chérie pendant toutes ces années, mais dans un album plutôt que dans son sac à main.

« Je pense que c’est adorable que Ken ait gardé ma photo pendant toutes ces années », a dit Margery, âgée de 86 ans, le jour de son 65e anniversaire de mariage. « Je me sens très aimée. »

« Sa photo pour moi est aussi très spéciale », a-t-elle ajouté. « Je l’ai aussi gardée pendant toutes ces années, mais pas sur moi. »

(SWNS)

Peu de temps après leur union, Ken a été appelé au service national à l’âge de 18 ans et a servi comme chauffeur dans le West Yorkshire Regiment à la caserne de York.

Par la suite, il est retourné travailler chez les producteurs d’œufs du Yorkshire, où il a travaillé pendant 25 ans avant d’accepter un poste de représentant commercial itinérant pour une entreprise de bonbons. Margery a continué à travailler pour la société d’œufs pendant les 40 années suivantes.

Le couple s’est marié en 1956, et leur fils Adrian est né peu après.

Ken et Margery ont célébré leur 65e anniversaire par un dîner au steak et une bouteille de vin. Ils ont également reçu une carte de félicitations de la reine.

(SWNS)

Ken a dit : « C’était une belle journée, je suis très reconnaissant. Nous sommes aussi amoureux maintenant que nous l’étions lors de notre première rencontre. »

« Nous avons eu un bon mariage et, avec un peu de chance, cela continuera pendant un certain temps encore. »

À la retraite, le couple aime voyager et est allé en Amérique, en Italie, au Portugal et en France.

« J’espère que lorsque les choses reviendront à la normale, nous pourrons recommencer à voyager », a dit Ken.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ