Un marine reste seul debout durant plus de 3 heures pour saluer la mémoire des soldats tombés au combat en dépit d’un poignet cassé

Par EMG Inspired Staff
11 septembre 2019 Mis à jour: 11 septembre 2019

De nombreux d’Américains ont beaucoup sacrifié pour protéger leur pays. Et ce marine a bien eu l’intention d’honorer la mémoire de ceux qui ont souffert en temps de guerre, peu importe sa propre situation.

Le tour annuel Rolling Thunder pour la liberté a lieu chaque week-end du Memorial Day à Washington, DC, depuis 1988. Il s’agit de rendre hommage aux militaires et soldats qui sont prisonniers de guerre ou portés disparus au combat.

Le sergent Tim Chambers, ancien combattant du Corps des marines des États-Unis, est connu dans le monde entier sous le nom de « Saluting Marine ». Depuis 2002, il est devenu une partie essentielle du Memorial Day, rendant des hommages qui peuvent durer plusieurs heures pendant la promenade annuelle.

(Capture d’écran YouTube | Marines)

En avril 2014, Tim Chambers s’est entretenu avec Gerald D. Swick, rédacteur en chef de HistoryNet, et a déclaré : « L’année suivante, en 2002, j’ai décidé que je devrais y aller dans mon costume bleu. J’allais faire le tour, serrer quelques mains et dire à ces anciens combattants : ‘Merci’. Puis, j’ai vu tous ces vétérans qui passaient en moto. Je suis sorti et j’ai commencé à saluer.

« Ils n’arrêtaient pas de venir. J’ai pensé, comment vais-je faire ça ? Je ne peux pas m’arrêter. Certains motards ont commencé à s’arrêter, les larmes aux yeux, quand ils sont passés devant moi. J’avais l’impression de les toucher – d’une certaine façon, je leur donnais l’accueil qu’ils n’avaient pas reçu lorsqu’ils revenaient de la guerre. Je me suis dit qu’il fallait que je sois là l’année prochaine », a-t-il ajouté.

« J’ai parcouru le pays en tant que Marine qui salue. Des gens ont pleuré et m’ont dit des choses comme : ‘Merci, Tim. Personne ne m’a jamais dit que j’avais fait du bon travail. Je larguais des bombes à des milliers de mètres de distance, il le fallait, et tout ce que l’on m’a dit en rentrant chez moi, c’est que j’avais tué beaucoup de personnes innocentes.’ Il y a beaucoup de héros méconnus dans les guerres, qui n’ont jamais été correctement reconnus. »

En 2013, Tim Chambers s’est tenu au garde-à-vous pendant 3 à 4 heures au milieu de la route, alors que des motards lui faisaient signe de la main en l’honneur de tous les anciens combattants. À ses pieds, on pouvait voir une carabine, des bottes, du Kevlar et un gilet pare-balles, symbole du corps et de l’esprit de l’ancien combattant.

Il s’est tenu debout et avec droiture sur du béton dur, comme un symbole de force et ce malgré un poignet cassé. Ses actions ont été appréciées par beaucoup, pendant que des centaines d’anciens combattants le saluaient et le remerciaient d’avoir perpétué cette tradition qui leur est chère.

« J’ai parcouru tout le pays depuis que j’ai fait mon salut à Rolling Thunder. Cela m’a donné beaucoup d’occasions de faire des choses pour d’autres personnes, et je suis reconnaissant à tous ceux du Rolling Thunder pour cela », a partagé Tim Chambers.

© Getty Images | Eric Baradat

« Je fais quelque chose que nous, en tant que nation, aurions dû faire il y a longtemps. Nous nous sommes éloignés du respect et du bon sens en tant que nation. Nous devons nous entraider et nous accepter les uns les autres. Je veux unir les Américains, quelle que soit la chaîne qu’ils regardent à la télévision », a-t-il poursuivi.

Pour démontrer à quel point la tradition est importante pour lui, il a décidé d’épouser l’amour de sa vie, Lorraine Heist, lors du Thunder Ride de 2016.

Félicitations à cet homme pour avoir admirablement maintenu cette tradition importante !

Voici une vidéo du Saluting Marine :

RECOMMANDÉ