Un « mini chaton » sauvé de la mort est deux fois plus petit qu’un chat normal

Par Michael Wing
18 juillet 2019 Mis à jour: 18 juillet 2019

Beaucoup d’entre nous connaissent le sentiment d’être le dernier. Peut-être avez-vous été le dernier de vos amis à apprendre à faire du vélo, ou peut-être le dernier à finalement vous marier.

Pour un tout petit chaton, qui a failli mourir dans une famille d’accueil, cela signifiait rester incroyablement petit pendant que ses trois frères grandissaient. Elle était en fait la moitié de la taille d’un chat normal.

Susan Spaulding, surnommée « Kitten Mom » et la National Kitten Coalition ont appris que cinq chatons nouvellement nés se trouvaient dans un refuge rural en Caroline du Nord. Ils savaient que ces chatons étaient encore trop jeunes pour rester au chaud et survivre seuls dans une cage.

Ainsi, Mme Spaulding, cofondatrice de NKC, qui a 25 ans d’expérience dans les soins aux chatons dans le besoin, s’est immédiatement portée volontaire pour accueillir les cinq chatons. Ceux-ci avaient mauvaise mine quand elle les a accueillis.

En tant qu’experte en soins aux chatons, elle était tout à fait prête à s’occuper d’eux et des tétées 24 heures sur 24, pour s’assurer que ces chatons aient la meilleure chance possible de vivre et de grandir pour devenir des chats en santé.

Malheureusement, l’un des chatons allait trop mal et est mort le lendemain. Mais Mme Spaulding était déterminée à ce que les quatre autres – trois mâles et une petite femelle, nommée Bijou – survivent.

« Honnêtement, je ne savais pas ce que l’avenir me réservait, mais j’allais offrir à Bijou et à ses frères beaucoup d’amour et d’espoir pour le meilleur », a-t-elle dit au The Dodo.

Grâce à leur détermination, la santé des chatons s’est améliorée. Mais, pendant que les trois mâles commençaient à grandir, Bijou restait petite, abandonnée par ses frères pour ainsi dire. À 4 onces (environ 113 g), elle a simplement cessé de grandir.

« Les trois autres chatons, tous des mâles grandissaient normalement et étaient prêts pour adoption juste à temps », a dit Rebecca Jewell, la directrice générale du NKC, via The Dodo. « Bijou progressait beaucoup plus lentement et, à environ 4 onces, a semblé cesser de grandir. Elle gagnait quelques grammes, puis perdait quelques grammes. »

Bijou a aussi mis un peu plus de temps à recouvrer la santé. Un soir, elle donnait l’impression d’être au seuil de la mort. Mais elle a continué à lutter et sa maman humaine a lutté à ses côtés à chaque étape jusqu’à ce qu’elle semble se remettre tout à coup.

Bijou a finalement commencé à prendre du poids. À 9 semaines, elle pesait 8,2 onces (environ 232 g) ; à 4 mois, elle pesait 1,6 lb (environ 726 g) ; elle pesait 3,3 lb (environ 1,5 kg) après 8 1/2 mois – mais elle était toujours loin derrière ses grands frères et environ la moitié de la taille d’un chaton de son âge.

Malgré cela, Bijou est devenue une chatte heureuse et en bonne santé et a semblé oublier qu’elle était différente.

« La joie qu’elle procure à tous ceux qui l’entourent est contagieuse », a dit Mme Spaulding, qui a ajouté qu’elle est prête et capable de nourrir son « mini » chaton aussi longtemps qu’il le faudra.

RECOMMANDÉ