Un navire américain trouve un mystérieux « bateau fantôme » avec son équipage entier mort pour des raisons encore inconnues

Par EMG Inspired Staff
11 novembre 2019 Mis à jour: 11 novembre 2019

Le légendaire navire fantôme « SS Ourang Medan » aurait été retrouvé à la dérive en mer, avec tout son équipage mort pour des raisons inconnues. Aujourd’hui encore, ce navire de mauvais augure demeure un mystère effrayant devenu légende.

Les spéculations abondent pour expliquer l’horrible mort des membres de l’équipage, puis l’explosion survenue soudainement, lorsque les sauveteurs ont tenté de remorquer le navire vers le port.

En juin 1947, le cargo hollandais Ourang Medan traversait le détroit de Malacca lorsqu’il a envoyé un signal SOS à donner froid dans le dos : « Tous les officiers, y compris le capitaine, sont morts, allongés dans la salle des cartes et sur le pont. Peut-être toute l’équipe est morte. »

Le signal a été suivi d’un code morse indéchiffrable et s’est terminée par les derniers mots énigmatiques : « Je meurs ».

Le message a été reçu par deux postes d’écoute, l’un britannique et l’autre néerlandais, près de la Malaisie et de Sumatra. Après avoir repéré la position du navire, des navires à proximité de l’endroit où se trouvait l’Ourang Medan ont été alertés.

À la suite du SOS, le navire marchand américain Silver Star a été le premier à atteindre l’Ourang Medan. L’équipe de sauvetage envoyait des signaux vers le navire et criaient, mais elle n’a vu aucun signe de vie sur le pont, seulement un inquiétant silence.

Lorsque le Silver Star a envoyé une équipe de sauvetage à bord de l’Ourang Medan pour voir ce qui se passait, ce qu’ils ont découvert était cauchemardesque : tout l’équipage était mort de la manière la plus horrible qui soit. Leurs yeux étaient grands ouverts d’horreur, leurs bouches ouvertes comme si elles expiraient leurs derniers soupirs, leurs bras tendus comme si elles repoussaient un tueur invisible.

Incapable d’expliquer ce qui s’était passé, le Silver Star décida d’accrocher une ligne sur l’Ourang Medan et de le remorquer au port le plus proche. La tentative a toutefois échouée, car de la fumée épaisse s’est échappée des ponts inférieurs du navire hollandais, perturbant le sauvetage.

L’équipage a évacué le navire fumant et coupé la ligne juste avant que l’Ourang Medan n’explose avec une telle force que le navire a été projeté hors de l’eau. Le navire coula au fond de l’océan, emportant avec lui tous les indices de ce qui avait causé l’explosion et tué l’équipage…

Ainsi va une version de cette mystérieuse légende maritime.

Les théories abondent pour expliquer la fin mystérieuse de l’Ourang Medan. Un fait intriguant au sujet du navire est qu’à l’heure actuelle, il n’existe aucun document indiquant que le navire n’a jamais existé, ce qui en fait littéralement un « navire fantôme », tout en laissant croire à certains que l’incident faisait partie d’une opération de camouflage transnational.

Certains renchérissent la théorie en supposant que le navire transportait illégalement du gaz neurotoxique mortel dans le cadre d’un effort de guerre et au nom de plusieurs pays, dont les Pays-Bas, les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, la Chine et d’autres. Cela aurait pu expliquer un camouflage et la suppression de tous les registres de l’existence du navire après que le plan eut été déjoué.

Le vieux navire hollandais aurait fourni la couverture la plus discrète pour transporter la cargaison illicite à l’étranger ; alors, même une petite fuite de ce produit chimique mortel aurait pu rapidement tuer tout le monde à bord. Un mélange d’eau salée et de nitroglycérine dans la cargaison pourrait alors avoir causé l’explosion.

D’autres théories existent : par exemple, la présence de pirates qui auraient tué l’équipage ou bien des nuages de méthane qui auraient jailli d’une fissure des fonds marins qui auraient causé leur asphyxie. D’autres explications suggèrent le déclenchement d’un incendie dans le système de chaudières ou bien la présence de monoxyde de carbone qui pourraient être à l’origine des décès.

Mise à part ces explications « plausibles », il en existe d’autres plus paranormales. L’équipe de secours qui est montée à bord de l’Ourang Medan a décrit avoir ressenti un « refroidissement extrême » dans les couloirs du navire néerlandais – bien qu’en réalité les températures étaient supérieures à 40ºC à l’extérieur. Ce phénomène, conjugué aux expressions terrifiantes trouvées sur les visages des membres de l’équipage, a conduit à une théorie selon laquelle des fantômes auraient causé leur mort.

Sans oublier une autre théorie très populaire selon laquelle des extraterrestres ont causé la disparition du navire. En effet, des livres entiers ont été consacrés à l’explication de cette théorie.

Bien que les événements entourant le SS Ourang Medan ne seront peut-être jamais pleinement élucidés, son histoire comporte tous les ingrédients d’un bon mystère : morts inexplicables, conspirations gouvernementales, armes mortelles, pirates, fantômes et extraterrestres !

Est-ce qu’un simple gaz neurotoxique aurait pu tuer l’équipage ? Une explication surnaturelle impliquant des fantômes ou des extraterrestres pourrait-elle être possible ? Qu’est-il arrivé à l’Ourang Medan et à son équipage ?

Regardez la vidéo :

RECOMMANDÉ