Un oiseau congelé trouvé en Sibérie est âgé de 46.000 ans

Par CNN
22 février 2020
Mis à jour: 22 février 2020

Des scientifiques qui étudient les restes remarquablement bien conservés d’un oiseau de l’ère glaciaire ont identifié le spécimen comme une alouette hausse-col.

Enterré et gelé dans le permafrost près du village de Belaya Gora au nord-est de la Sibérie, l’oiseau a été découvert par des chasseurs locaux d’ivoire fossilisé, qui l’ont remis à une équipe d’experts, dont Nicolas Dussex et Love Dalén du Musée suédois d’histoire naturelle, pour qu’ils analysent la trouvaille.

La datation au radiocarbone a révélé que l’oiseau vivait il y a environ 46 000 ans, et l’analyse génétique l’a identifié comme une alouette hausse-col (Eremophila alpestris), selon un article publié vendredi dans la revue Communications Biology.

La préservation de l’oiseau s’explique en grande partie par le froid du permafrost, a expliqué M. Dussex, mais ce spécimen est dans un état extraordinaire.

Un lac dans le nord-est de la Sibérie. (Avec l’aimable autorisation de Love Dalén)

« Le fait qu’un spécimen aussi petit et fragile soit resté quasiment intact suggère également que la terre et la boue ont dû être déposées progressivement, ou du moins que le sol était relativement stable de sorte que la carcasse de l’oiseau a été conservée dans un état très proche du moment de sa mort », a déclaré M. Dussex.

Les scientifiques travaillant dans la région ont également trouvé des carcasses et des parties de corps d’autres animaux tels que des loups, des mammouths et des rhinocéros laineux.

M. Dussex a qualifié ces découvertes d’« inestimables » car elles permettent aux chercheurs de récupérer l’ADN et parfois l’ARN, un acide nucléique présent dans toutes les cellules vivantes.

RECOMMANDÉ