Un ours de cirque est devenu chauve à cause du stress et ses orteils ont été coupés, assistez maintenant à sa bienheureuse libération

Par Louise Bevan
27 août 2019
Mis à jour: 27 août 2019

Cholita a subi deux décennies d’abus de la part de ses ravisseurs. Aujourd’hui, l’ourse à lunettes de 30 ans se prélasse dans l’habitat naturel qui lui manquait depuis si longtemps, et tout cela est dû à une opération de sauvetage miraculeuse et accidentelle.

Cholita a été enlevée avec sa sœur dans les forêts de montagne des Andes par des trafiquants d’espèces sauvages, explique L’Express. Elle a été enfermée dans une minuscule cage dans un zoo péruvien, où elle a enduré des années de cruauté et de négligence déchirantes.

Enfermée dans une cage mesurant à peine plus que la longueur de son propre corps, Cholita avait abandonné l’espoir de connaître un jour une vie différente.

En mars 2015, son état déplorable a touché Jan Creamer, présidente de Animal Defenders International (ADI). À l’époque, ADI organisait la mainmise sur un cirque voisin, mais Cholita a retenu l’attention de Jan Creamer, et sa mission était claire. Ils devaient aussi sauver Cholita.

L’état de santé de l’ours, doux et fragile, a bouleversé l’équipe de sauvetage de l’ADI. Elle était « à peine reconnaissable en tant qu’un ours à lunettes en voie de disparition », disaient-ils. Cholita avait été horriblement maltraitée.

Portant les cicatrices de sa captivité, tant mentales que physiques, Cholita avait perdu presque tous ses poils noirs, auparavant épais, à cause du stress. Ses yeux étaient infectés et ses orteils avaient été cruellement coupés, laissant des moignons émoussés et sans griffes.

De plus, les dents de l’ours traumatisé étaient cassées. Selon Animals Asia, les ours en captivité souffrent souvent de dents cassées « à cause de la mastication de barres de métal dans une vaine tentative d’évasion ». Certains ont les dents coupées « par mesure de sécurité », ont-ils poursuivi, tandis que « beaucoup d’autres souffrent des effets à long terme de la malnutrition ».

National Geographic a précisé qu’une loi de 2012 interdisait l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques au Pérou, mais malheureusement, les autorités péruviennes ont eu du mal à faire respecter la loi.

La douce Cholita, l’une des nombreuses victimes de cette réglementation laxiste, s’est immédiatement adoucie auprès de ses sauveteurs. Elle a rapidement été transportée dans une cage de voyage pour le trajet de 28 heures jusqu’au siège social de l’ADI. Ses sauveteurs, déterminés à l’aider à se sentir en sécurité, l’ont nourri avec amour de morceaux de banane à travers les barres de la cage de transport.

À l’origine, l’équipe avait prévu de transporter Cholita par avion jusqu’au refuge d’animaux sauvages du Colorado afin d’explorer l’habitat de 720 acres, propre à chaque espèce. « Cholita nécessitera des soins spéciaux », a déclaré au Dodo Pat Craig, directeur exécutif du sanctuaire du Colorado, « surtout avec son problème de peau (…) Mais une grande partie de ce problème se résoudra de lui-même car il est lié au stress ».

« L’histoire de Cholita est très triste », a ajouté Tim Phillips, de l’ADI. « Elle a été gravement mutilée. Elle est seule depuis des années. Elle mérite vraiment une fin heureuse. »

Heureusement, elle a pu en avoir une fin heureuse.

Après de longues délibérations, Cholita s’est vu offrir un havre de paix beaucoup plus près de chez elle, dans la réserve écologique de Taricaya, dans la réserve nationale amazonienne Tambopata du Pérou. Selon le Daily Star, un camion était équipé de paille, de couvertures et d’une tente à oxygène pour garantir le confort de Cholita. Après un voyage de trois jours à travers l’Amérique du Sud jusqu’à la réserve, Cholita a pu se retrouver chez elle.

By popular demand enjoy the return of this video of spectacled bear Cholita’s first year home in the jungle after her rescue by ADI. Since Cholita’s historic rescue ADI has saved, and has in our care, three more spectacled bears Lucho, Sabina and Dominga. With your help, these miracles can happen. Enjoy.Help care for our rescued bearsUS $: http://bit.ly/care-for-bears-us UK £: http://bit.ly/care-for-bears-uk Euros / PayPal: www.ad-international.org/donate

تم النشر بواسطة ‏‎Animal Defenders International‎‏ في الثلاثاء، ٢٢ أغسطس ٢٠١٧

Aujourd’hui, Cholita est l’un des quatre ours à lunettes sauvés par ADI et la réserve écologique ; voir l’ours se détendre et récupérer dans son habitat naturel est tout ce que ses sauveteurs voulaient et plus encore. « C’est une joie absolue de voir Cholita, Dominga, Lucho et Sabina s’amuser et explorer leurs maisons forestières », a partagé Jan Creamer.

La dernière venue dans le groupe, Dominga, a subi à peu près les mêmes horreurs que Cholita avant d’être secourue : elle a vécu une épreuve cruelle pendant 14 ans. « Après avoir tant souffert dans leurs vies antérieures », a dit Jan Creamer à l’Express, « nos ours de Paddington ont un nouveau souffle de vie, entourés de nature et de leur propre espèce».

C’est un résultat dont nous pouvons être fiers. Observez les pas de Cholita vers la liberté (et son insatiable amour pour le raisin) pour vous-même, et faites passer le mot étonnant de l’ADI à tous les amoureux de la faune que vous connaissez.

RECOMMANDÉ