Un pasteur partage le « miracle » de sa guérison après 100 jours de Covid-19, son médecin l’attribue à la prière

Par Louise Bevan
25 juillet 2020
Mis à jour: 25 juillet 2020

Un pasteur de New York s’est remis d’une bataille de 100 jours contre le virus du PCC, dont 54 jours sous respirateur artificiel et plus de six semaines en coma artificiel. Son médecin attribue à la prière le retour miraculeux du pasteur à la santé.

À la mi-avril, le révérend Benjamin Thomas, un immigrant indien et pasteur principal de l’église de Dieu de Queens, avait perdu 23 kg et souffrait d’une insuffisance pulmonaire, rapporte le NY Daily News. Le médecin du pasteur à l’hôpital Mount Sinai, le Dr Robin Varghese, chirurgien cardiaque, s’est alors tourné vers sa foi pour obtenir de l’aide.

Le Dr Robin Varghese de l’hôpital Mount Sinai et son patient, le pasteur Benjamin Thomas (avec l’aimable autorisation du Mount Sinai Health System)

« J’ai vraiment dit à Dieu que je ne pouvais rien lui offrir d’autre, il devait prendre le relais », a expliqué M. Varghese, le directeur des soins intensifs cardiovasculaires du système hospitalier, dans des images partagées par l’hôpital Mount Sinai. « Il était au plus mal, et beaucoup des membres de notre équipe qui le soutenaient perdaient également espoir », a ajouté M. Varghese, « tout comme moi. »

Thomas avait été transféré à l’unité de soins intensifs du Mount Sinai depuis un hôpital de Long Island à la fin du mois de mars, après que son état a commencé à se détériorer en raison du virus du PCC (virus du Parti communiste chinois), communément appelé le nouveau coronavirus. Sa famille a donc contacté le docteur Varghese pour voir s’ils pouvaient l’aider.

« Le transporter était une entreprise à haut risque, car il était au niveau maximal d’oxygène », a déclaré le Dr Varghese. « Il est arrivé, heureusement sain et sauf, à notre unité de soins intensifs. »

L’aumônier de l’hôpital Mount Sinai, Rocky Walker (à droite), avec le pasteur Benjamin Thomas (avec l’aimable autorisation du Mount Sinai Health System)

L’équipe des soins intensifs s’est néanmoins efforcée d’aider le pasteur en difficulté.

Dans la nuit du 19 avril, le pasteur semblait ne pas pouvoir se rétablir. Le Dr Varghese, qui était de garde ce jour-là, a décidé de demander l’intervention divine. Avec son équipe médicale, ils ont prié pour que leur patient se rétablisse, et cela a fonctionné ; le pasteur a alors franchi un cap.

Cette nuit-là, alors que le Dr Varghese étudiait le cas du pasteur Thomas, quelques idées lui sont venues à l’esprit, et il a décidé de les mettre en œuvre. Après cette nuit, le pasteur Thomas a commencé à faire des progrès, selon le médecin. Bien que très lents mais réguliers, car ses poumons étaient « ravagés » par le Covid-19.

(Avec l’aimable autorisation du Mount Sinai Health System)

À la mi-mai, le personnel médical qui s’occupait de Benjamin Thomas a commencé à noter des améliorations et un peu d’espoir.

Le pasteur s’est réveillé, bien qu’au début, il n’ait eu aucune idée du temps qu’il avait passé dans le coma. Lentement mais sûrement, son état s’est amélioré.

Faisant allusion aux progrès du pasteur Thomas, l’aumônier du Mont Sinaï, Rocky Walker, a déclaré : « Nous ne pouvons pas comprendre et expliquer ce qui est arrivé aux autres, mais nous savons ce qui s’est passé ici, et nous en sommes très reconnaissants. »

Pendant ce temps, alors que son patient sortait du coma, le Dr Varghese l’a aidé à renouer avec son église en facilitant un appel Zoom à l’office dominical de la Queens Church of God.

Benjamin Thomas a ensuite quitté l’hôpital et est rentré chez lui à Long Island le 2 juillet.

« Vous savez, je suis un miraculé », a déclaré Benjamin Thomas à ABC 7, « peu de gens sortent de l’hôpital après 100 jours de traitement, guéris du Covid-19. La prière a joué un grand rôle dans mon rétablissement », a-t-il ajouté, « et je le crois vraiment. »

(Avec l’aimable autorisation du Mount Sinai Health System)

Le pasteur Thomas a également remercié sa femme pour son soutien pendant toute la durée de son traitement à l’hôpital. Dès qu’elle a été autorisée à se rendre à son chevet, la santé du pasteur s’est améliorée. « Vous pouvez appeler cela une coïncidence », a-t-il réfléchi, en s’adressant au NY Daily News. « J’appelle ça un miracle. »
Benjamin Thomas a fait état d’excellents progrès depuis chez lui. Bien que confiné chez lui jusqu’au retour de ses forces, le pasteur a dit qu’il se sentait un peu mieux chaque jour.

« Ce fut un parcours très éprouvant », a déclaré Benjamin Thomas dans la vidéo publiée par l’hôpital Mount Sinai. « Le Covid-19 est réel. »

« Je sais que certaines personnes ne veulent pas porter de masque et ne veulent pas garder de distance sociale », a ajouté M. Thomas, implorant les autres de prendre le virus au sérieux. « Vous ne voudriez pas vivre ce que j’ai vécu. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ