Un homme pauvre travaille depuis 20 ans. Quand il réclame sa paie au patron, il a deux choix

Par Epoch Times
29 avril 2019
Mis à jour: 6 septembre 2019

Words of Wisdom se donne pour mission de mettre en lumière des principes moraux importants qui, à notre avis, seront bénéfiques à nos lecteurs. Nous espérons que vous apprécierez cette fable.

L’une des épreuves les plus difficiles auxquelles nous devons tous faire face dans notre vie est de faire preuve de patience – pourtant, il suffit de se concentrer sur ce que nous devrions faire, puis de s’accrocher et d’attendre patiemment. Souvent, nous devons faire des sacrifices pour mettre à l’épreuve notre foi et notre confiance en notre « côté intrinsèquement bon » et dans les divinités compatissantes au-dessus de nous. Nos choix peuvent s’avérer critiques, mais si nous parvenons à nous en tenir à cette étincelle de bonté en nous, le résultat sera certainement positif.

Illustration – Shutterstock | Joshua Davenport

Un jeune agriculteur qui travaillait dur et vivait dans une montagne lointaine s’est marié et, après s’être rendu compte qu’il ne pouvait pas gagner assez pour subvenir aux besoins de sa femme et de sa future famille, il a pris la décision de partir et de trouver un meilleur emploi.

Il a dit à sa femme : « Il faut que j’aille trouver un emploi bien rémunéré pour pouvoir vous donner le genre de vie que vous méritez. Je devrai peut-être voyager loin et m’absenter pour un moment. Mais je te fais cette promesse : ‘Je resterai à jamais fidèle, et j’espère que tu me promets la même chose.' »

Sa femme promis de ne voir personne d’autre, et ils se sont dit adieu en pleurant.

Après plusieurs jours de marche, il est tombé sur un fermier qui avait désespérément besoin d’aide, et il a été embauché sur le champ. Mais le jeune homme voulait un accord avant de commencer à travailler. « Laissez-moi travailler pour vous aussi longtemps que je le veux, mais quand je voudrai rentrer chez moi, libérez-moi de mes fonctions. Gardez mon salaire jusqu’à ce que je sois prêt à partir. »

Illustration – Shutterstock | szefei

Il s’est donc mis au travail, faisant de longues et dures journées, presque sans repos et sans vacances. Après 20 ans, il est allé voir son patron et lui a dit : « Il est temps pour moi de partir. S’il vous plaît, donnez-moi l’argent que j’ai gagné. »

Le patron était d’accord : « Vous avez travaillé diligemment pendant les 20 dernières années et vous avez accumulé beaucoup d’argent. Cependant, avant de vous payer, je voudrais vous proposer une alternative. Je ne vous donnerai pas l’argent, mais plutôt vous offrir trois conseils. Rappelez-vous, si vous choisissez d’écouter les trois conseils, vous ne pouvez pas avoir l’argent. Je vous demande d’y réfléchir avant de me donner votre réponse. »

Illustration – Max Pixel

Pendant deux jours, l’homme y réfléchit, puis alla voir son patron et lui dit : « J’y ai longuement réfléchi et j’ai décidé de ne pas prendre l’argent, mais plutôt d’accepter les trois conseils. »

Le patron a souligné que s’il lui donnait les conseils, il ne pourrait pas prendre l’argent aussi. « S’il vous plaît, donnez-moi les trois conseils », dit l’homme.

Alors le patron a dit : « Tout d’abord, ne prenez pas de raccourcis dans la vie, cela peut être très coûteux et peut même vous coûter la vie. Deuxièmement, ne soyez pas trop curieux, car la curiosité envers le mal sera mortelle. Et troisième conseil : ne prenez jamais de décision quand vous êtes en colère ou souffrez, car les regrets peuvent être interminables. »

L’homme lui donna alors trois pains et lui dit : « Les deux premiers pains sont à manger pendant ton voyage de retour, et le troisième est à partager avec ta femme quand tu seras arrivé là-bas. »

Illustration – Pixabay | Couleur

Il partit donc, et le premier jour, il rencontra un voyageur qui lui demanda : « Où vas-tu ? »

L’homme répondit : « J’ai besoin de marcher ici pendant environ 20 jours. »

« Oh non, vous devez prendre ce raccourci, ce sera beaucoup plus rapide, et cela ne vous prendra que cinq jours », dit le voyageur.

L’homme a commencé à prendre le chemin le plus court, mais s’est soudain souvenu des conseils de son patron, alors il a fait demi-tour et a continué sur la longue route. Il a appris plus tard qu’il serait tombé dans une embuscade.

Après plusieurs jours de marche le long de la route, il est arrivé dans un petit village, où il a demandé s’il pouvait passer la nuit dans une cabane. Au milieu de la nuit, il a été réveillé par un cri sanglant. Il s’est levé, curieux de voir ce qui se passait, mais alors qu’il allait ouvrir la porte, il s’est souvenu du deuxième conseil de son patron, alors il est retourné au lit.

Illustration – Pexels

Le lendemain matin, le propriétaire a demandé s’il avait entendu les cris. Quand il a dit que oui, le propriétaire a demandé : « N’étais-tu pas curieux de savoir ce qui se passait ? »

« Non, pas du tout », répondit l’homme.

« Vous êtes le seul étranger à survivre une nuit ici, mon voisin est un fou, il crie et quand quelqu’un arrive en courant, il le tue et enterre son corps dans le jardin », dit l’homme.

L’homme continua son voyage de retour et, après plusieurs jours et nuits épuisants, il arriva à sa ferme.

Comme la nuit était tombée, il a pu voir la silhouette de sa femme au clair de lune, mais comme il s’approchait, il a vu qu’elle n’était pas seule – elle caressait un autre homme. Empli de colère et de haine face à sa trahison, il voulait les affronter et les tuer tous les deux. Se souvenant du troisième conseil, il s’est retenu, jurant de prendre une décision à l’aube.

Illustration – Pexels

Quand le soleil s’est levé, il s’est calmé et s’est dit : « Je vais demander à mon patron de me reprendre et je ne tuerai pas ma femme et son amant, mais avant de partir, je dois lui dire que je suis resté fidèle tout ce temps. »

Il frappa à la porte, et quand elle l’ouvrit, elle se précipita dans ses bras, mais il la repoussa durement et dit en pleurant : « Je suis resté fidèle à toi toutes ces années, mais tu m’as trahi ! »

Sa femme fut choquée par son accusation et a nié avoir fait une telle chose.

« Qui est cet homme avec qui je t’ai vue hier soir ? », demanda son mari.

« C’est notre fils », répondit-elle. « J’ai découvert que j’étais enceinte après ton départ, et notre fils a ses 20 ans aujourd’hui. »

Sur ce, ils s’embrassèrent joyeusement, et il leur raconta de nombreuses histoires de ses aventures sur la route. Sa femme préparait le café et, avec la dernière miche de pain, il s’assit pour le partager avec eux. Lorsqu’il l’a brisée, il a découvert que son patron lui avait donné tout l’argent qu’il avait gagné au cours des 20 dernières années, et bien plus encore.

Ce patron est comme notre Dieu, il veut que l’on obtienne tant. Parfois, nous devons souffrir et avoir confiance en Lui pour recevoir notre récompense.

Cet article vous a inspiré ? Partagez-le avec vos proches et laissez-nous vos commentaires !

RECOMMANDÉ