Un pêcheur vietnamien abattu par des gardes-côtes malaisiens en mer de Chine méridionale

Par Epoch Times avec AFP
17 août 2020
Mis à jour: 17 août 2020

Des gardes-côtes malaisiens ont abattu un pêcheur vietnamien qui avait tenté de percuter leur patrouilleur avec son bateau en mer de Chine méridionale, ont annoncé lundi les autorités malaisiennes.

Cet incident s’est produit dans les eaux malaisiennes où les pêcheurs locaux ont, par le passé, dénoncé le fait que des bateaux de pêche vietnamiens endommageaient leurs filets.

Le responsable des garde-côtes malaisiens, Zubil Mat Som, a indiqué à l’AFP que deux bateaux de pêche vietnamiens étaient entrés dimanche dans les eaux malaisiennes à environ 80 miles nautiques de Tok Bali, au large de l’Etat du Kelantan, au nord-est du pays.

« Les gardes-côtes avaient auparavant tiré des coups de semonce en l’air, puis ils (les pêcheurs) ont éperonné (le bateau) et ont jeté une bouteille d’essence. Mes hommes n’ont pas eu d’autre choix que d’ouvrir le feu dans le cadre de la légitime défense », a-t-il affirmé.

M. Zubil a accusé l’équipage vietnamien d’avoir jeté de l’essence et un pneu afin de mettre le feu au bateau des gardes-côtes, qui a été endommagé au cours de cette « violente » attaque.

Un pêcheur vietnamien, blessé par balle, est décédé à son retour à terre.

« Nous sommes attristés par cet incident mortel. Mais je peux garantir  que mes hommes ont réagi pour protéger leur vie et notre souveraineté nationale », a ajouté M. Zubil.

La mer de Chine méridionale revendiquées par les pays riverains

L’agence maritime malaisienne a déclaré lundi dans un communiqué que 20 pêcheurs étaient à bord du bateau, parmi lesquels la personne décédée.

-Illustration-Un officier de la marine indonésienne cible un bateau vietnamien pêchant, en raison d’activités de pêche illégales dans l’eau d’Indonésie le 5 décembre 2014. Photo SEI RATIFA / AFP via Getty Images.

Ils ont été ramenés à terre et font l’objet d’une enquête pour tentative de meurtre ainsi que pour d’autres infractions, notamment pour pêche illégale et entrée illégale sur le territoire.

Des parties de la mer de Chine méridionale sont revendiquées par les pays riverains, Vietnam, Malaisie, Philippines, Brunei, alors que la Chine en revendique la quasi-totalité.

Ces différends autour de la mer de Chine méridionale pourraient être à l’origine d’un conflit dans la région.

La Chine et les pays membres de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean) sont actuellement en pourparlers pour établir un code de conduite dans cette région.

En février, Kuala Lumpur a cherché à conclure un accord avec Hanoï pour mettre fin aux incursions présumées de navires vietnamiens dans les eaux malaisiennes.

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ