Un père refuse d’accompagner sa fille dans l’allée de l’église pour son mariage

Par Louise Bevan
29 août 2019
Mis à jour: 29 août 2019

Dès la naissance de sa fille, c’est le rêve de tout père d’escorter un jour sa fille dans l’allée lors de son mariage. Pour Mark Williams, ce rêve avec sa fille, Chloé, a été mis en péril sans avertissement, et c’est arrivé la veille de Noël.

Mark et Michelle Williams ont emmené leur fille de 4 ans à l’hôpital Arnold Palmer d’Orlando, en Floride, dit le Huffington Post, après qu’elle a eu des vomissements, des maux de tête et des difficultés à marcher. Ils étaient pétrifiés, mais le diagnostic de Chloé n’a malheureusement pas apaisé ce sentiment.

C’est le Dr Alex Levy, qui ne voulait rien de plus que d’aider la petite fille à survivre, qui s’est chargé de la tâche colossale d’annoncer la nouvelle. Ce devait être la première d’une longue série de conversations qui allaient changer la vie du médecin d’innombrables façons.

« Lorsque j’ai commencé à travailler à l’hôpital Arnold Palmer », a dit franchement le Dr Levy dans un court-métrage intitulé Chloe’s Wedding Day (Le Jour du mariage de Chloé), qui fut réalisé pour raconter ce qui s’est passé. « Le plus jeune de l’équipe devait toujours prendre un appel pendant la période de Noël. »

En 2009, le Dr Levy était le plus jeune. Le 24 décembre, la petite Chloé était sa patiente principale et sa plus grande urgence. Après avoir fait une IRM du cerveau de Chloé, le cœur du jeune médecin s’est brisé. Chloé avait une tumeur maligne et cancéreuse au cerveau.

« Je me souviens d’être allé dans la chambre de la famille pour leur annoncer que leur fille avait une tumeur au cerveau », partage le Dr Levy. Quelque chose que Mark Williams a demandé au jeune médecin au cours de cette conversation est resté avec le Dr Levy et a résonné profondément en lui pendant des années à venir.

« Est-ce que je pourrai un jour accompagner ma fille à son mariage ? », demanda Mark, sincèrement. « Je ne sais pas », répondit le médecin, se souvenant de la conversation avec Strong Films, l’équipe derrière le court-métrage. « Mais nous allons faire tout notre possible pour que cela se produise », a-t-il assuré aux parents dévastés.

Chloé a subi trois interventions chirurgicales et 18 mois de chimiothérapie pour enlever la tumeur, « parce que [la tumeur] repoussait toujours de plus en plus grande », a dit le Dr Levy en poussant un grand soupir. Mais finalement, ça a marché.

Illustration – Shutterstock | Gorodenkoff

C’est ainsi que la tenace petite fille de 4 ans a entamé une rémission triomphale, est retournée à l’école et a permis à nouveau à beaucoup de gens de bénéficier de sa personnalité joyeuse et enjouée. Le Dr Levy a été touché et inspiré par Chloé et ses parents dévoués. Le médecin était fier ; peut-être qu’un jour assisterait-il lui-même au mariage de Chloé.

« J’ai dit à son père : ‘La seule chose que je veux, c’est pouvoir aller à son mariage un jour' », a dit le Dr Levy. Mais Mark avait autre chose à dire à l’homme qui avait renouvelé la vie de sa fille.

Illustration – Unsplash | insung yoon

Mark voulait que ce soit le médecin qui accompagne sa fille jusqu’à l’autel.

Ce geste de gratitude incommensurable était la façon de Mark de faire connaître au Dr Levy l’impact qu’il avait eu sur leur famille, leur vie et peut-être leur avenir. « Quand ce père m’appelera pour me demander d’accompagner Chloé à l’autel pour son mariage, je crois que je me sentirai prêt à prendre ma retraite », poursuit le Dr Levy. « Je ne pense pas qu’il pourra y avoir un plus grand sentiment d’accomplissement après ça. »

« Mais c’est la vérité », ajouta-t-il, les mains jointes et les pensées s’envolant vers l’inconnu. Le court-métrage vidéo de Chloé a été téléchargé sur YouTube et, à ce jour, a été visionné plus de 9,2 millions de fois.

Cependant, tragiquement, après quatre ans de santé et d’espoir, le cancer de Chloé est revenu. La brave fillette et ses parents, réconfortés par l’amour et ne voulant pas renoncer au combat, ont recommencé un combat qui a duré des années.

Illustration – Unsplash | Jørgen Håland

Mais le 14 juillet 2016, la petite fille qui s’était battue si durement et si longtemps a concédé que le combat était terminé. Les parents dévastés ont annoncé que leur fille, Chloé Michelle Williams, était décédée à l’âge de 11 ans.

Son immense esprit survit cependant à travers la pureté du geste et des mots poignants, empreints de gratitude, de son père et à travers le jeune médecin qui a été changé à jamais lors d’un réveillon de Noël inoubliable en Floride.

RECOMMANDÉ