Un père est critiqué violemment par un étranger parce qu’il porte sa fille malade – sa réponse fait pleurer son détracteur

Par Epoch Times
29 juin 2020
Mis à jour: 29 juin 2020

Certains d’entre nous ont tendance à juger les autres beaucoup trop rapidement avant de connaître l’histoire qui se cache derrière leurs actions. C’est ce qui est arrivé à ce père du Nebraska (États-Unis) qui portait sa petite fille, mais sa réaction a été des plus touchantes.

Brent Gehring, de Papillion, a décrit dans un post sur Facebook un incident survenu en juillet 2018 qui l’ont laissé, lui et un étranger, en larmes.

(Avec l’aimable autorisation d’Emma Strong)

« Ma fille et moi sortions d’un dîner l’autre soir à la Union Oyster House de Boston », a écrit Brent. Ce dîner nous avait été offert par une entreprise et un ami extraordinaire qui fait partie de notre « famille » depuis des années.

En traversant une rue, Brent portait sa fille quand quelqu’un l’a interpellé en criant.

« Faites-la donc marcher », lui cria un homme nez à nez avec lui. « Voilà ce qui ne va pas avec les enfants aujourd’hui. »

(Avec l’aimable autorisation d’Emma Strong)

Face à une telle remarque importune, M. Gehring s’est demandé comment il devait réagir.

« J’avais un choix à faire à ce moment-là », se souvient-il. « Me soulager en lui criant également dessus ou lui donner une bonne leçon de vie ? Je ne vais pas vous mentir et vous dire que c’était un choix facile, mais je me suis retrouvé à quelques centimètres de son visage, avec ma fille dans les bras, et je lui ai demandé tranquillement s’il faisait référence à ma fille. »

(Avec l’aimable autorisation d’Emma Strong)

Lorsque l’homme lui a confirmé sans respect qu’il s’agissait bien de sa fille, M. Gehring lui a alors calmement expliqué pourquoi il portait sa fille de 6ans.

« Ma fille porte mon espérance et ma force depuis cinq ans, depuis qu’on lui a diagnostiqué une tumeur au cerveau », a déclaré M. Gehring. « Elle ne peut pas marcher, mais je suis heureux de la porter en raison de toutes les choses étonnantes qu’elle m’a apprises au fil du temps. Je vous conseille donc de ne pas vous adresser à ma fille autrement que de manière respectueuse. »

(Avec l’aimable autorisation d’Emma Strong)

Lorsque le papa eut fini de s’exprimer, lui et l’étranger étaient en larmes, a écrit M. Gehring.

« Cet être s’est éveillé subitement à ce qu’est vraiment la vraie vie et le vrai amour et s’est rappelé que le bien peut surgir et apparaître dans toutes les situations », a écrit Gehring.

Il espère que son histoire « servira à vous rappeler que souvent, vous ne connaissez pas les véritables raisons d’une scène qui se déroule devant vous, alors il vaut mieux se taire et surtout éviter de juger autrui ».

« Vous avez le pouvoir d’enjoliver ou d’attrister la vie des autres », a-t-il ajouté.

(Avec l’aimable autorisation d’Emma Strong)

Emma, qui a maintenant 8 ans, continue d’émerveiller ses parents par sa force et sa détermination, selon son site web, Emma Strong.

En mai 2020, « sa tumeur n’a que légèrement grossi, ce qui est une bonne chose puisque nous n’avons pas suivi de traitement depuis fin novembre », écrivent ses parents.

Cependant, les résultats de l’IRM ont montré une diminution du flux sanguin dans la carotide vers les parties externes de la partie gauche du cerveau.

Après de nombreuses discussions avec des spécialistes, les parents d’Emma ont décidé de poursuivre une procédure vasculaire qui pourrait aider à améliorer le flux sanguin dans le cerveau. Fin mai, Emma a été opérée à l’hôpital pour enfants de Boston.

Un post sur Facebook à partir du 4 juin a fait le point sur l’opération. Le Dr Chi, l’oncologue d’Emma, s’est montré satisfait des progrès réalisés. « Après avoir vu les scanners de la semaine dernière, elle a estimé qu’à ce stade, nous donnons à Emma quelques mois pour guérir et laisser ces nouveaux vaisseaux sanguins se développer. Ensuite, nous ferons un autre scanner dans trois mois et nous verrons comment les choses évoluent », peut-on lire dans le post.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ