Un père survit au virus du PCC et serre ses filles dans ses bras pour la première fois après 72 jours d’hospitalisation

Par Louise Bevan
8 avril 2021
Mis à jour: 8 avril 2021

Un père aimant qui a lutté pour vaincre le virus du PCC a retrouvé avec émotion ses deux fillettes. S’embrassant pour la première fois en 72 jours, la famille de quatre personnes a été réunie le 24 mars.

« C’était très stressant d’être loin de mes femmes », a dit Alfredo Hercules, âgé de 39 ans, en parlant de sa femme, Jamila, et de ses filles, Isabel, 9 ans, et Safiah, 7 ans.

« Quand vous êtes loin de chez vous pendant si longtemps, a-t-il dit à l’émission Good Morning America, vous commencez à regretter les petites choses que vous teniez pour acquises. »

Alfredo, ses filles Isabel et Safiah, et sa femme Jamila se retrouvent après 72 jours (Avec l’aimable autorisation de l’hôpital catholique Health’s Mercy)

Autrement en bonne santé, Alfredo est tombé malade avec des symptômes de grippe le 3 janvier et a été admis huit jours plus tard à l’hôpital catholique Health’s Mercy à Rockville Center à New York. On lui a diagnostiqué le virus du PCC sans que l’on sache exactement comment il l’avait contracté.

« Alfredo était en mauvais état lorsqu’il est arrivé », a dit le Dr Perry Stein, l’un de ses principaux médecins, dans un communiqué de presse de l’hôpital Health’s Mercy.

« Lorsque vous avez [le virus du PCC] et que cela affecte votre respiration, cela peut être une torture, mais Alfredo se surpassait chaque jour. »

Alfredo a passé 72 jours à être transféré dans plusieurs services au fur et à mesure que sa maladie progressait. Mais sa détermination à se rétablir a porté ses fruits.

Alfredo avec ses filles, Isabel et Safiah, et son épouse, Jamila (Avec l’aimable autorisation de l’hôpital catholique Health’s Mercy)

Le 24 mars, il est sorti de l’hôpital avec de l’oxygène pour poursuivre son rétablissement à la maison et a retrouvé ses filles pour la première fois après deux mois et demi.

L’hôpital a baptisé ce moment d’émotion « Hug Day », et le personnel s’est réuni dans le couloir pour le féliciter. L’hôpital Health’s Mercy a partagé une vidéo sur Facebook dans laquelle Alfredo fait l’éloge de son équipe qui est « comme une deuxième famille ».

« Même si Alfredo manquera au personnel de Health’s Mercy, ils étaient tous très heureux de célébrer sa sortie aujourd’hui », a affiché l’hôpital.

« Les infirmières et les médecins des soins intensifs, de la réadaptation des patients hospitalisés, des soins de courte durée, des services respiratoires, des urgences, etc. étaient présents pour fêter Alfredo. »

(Avec l’aimable autorisation de l’hôpital catholique Health Mercy)

Le Dr Stein a fait l’éloge de son patient, affirmant : « Il a fait preuve d’une persévérance et d’une résistance incroyables et je lui reconnais tout le mérite d’avoir persévéré jusqu’à ce point. »

Lors de son départ, le père a dit qu’il avait hâte de manger un repas fait maison, de profiter du printemps et de fêter les anniversaires à venir de ses filles.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ