Un photographe animalier capture des photos d’un rare manchot jaune parmi une colonie au Royaume-Uni

Par Kennedy News Media
10 avril 2021
Mis à jour: 10 avril 2021

Un photographe animalier a pris des photos « uniques dans une vie » de ce qu’il pense être un manchot jaune « jamais vu auparavant », sur une plage de Géorgie du Sud, au Royaume-Uni.

Yves Adams, 43 ans, originaire de Gand, en Belgique, menait une expédition photographique de deux mois en Antarctique et dans l’Atlantique Sud. Bravant l’océan sauvage, Yves et ses compagnons ont débarqué dans la plaine de Salisbury pour photographier la colonie de plus de 120 000 manchots royaux.

Epoch Times Photo
(Kennedy News and Media)

Alors qu’Yves déballait son équipement de sécurité, un oiseau inhabituel a attiré son attention parmi le groupe de manchots familiers. Curieux en voyant que le jeune manchot avait un plumage jaune vif au lieu des plumes noires habituelles, Yves a rapidement pris son appareil photo pour filmer le manchot qui se prélassait dans les vagues en montrant son plumage tropical.

« Je n’avais jamais vu ou entendu parler d’un manchot jaune, auparavant. Il y avait 120 000 oiseaux sur cette plage et c’était le seul jaune », a déclaré Yves. « Ils avaient tous l’air normal, sauf celui-là. C’était vraiment quelque chose de spécial. C’était une expérience incroyablement unique. »

Epoch Times Photo
(Kennedy News and Media)

Le photographe a partagé plus de détails sur le manchot, indiquant que la couleur du manchot était due à une condition appelée leucisme. Cette maladie se traduit par une perte partielle de pigmentation chez l’animal, ce qui entraîne une coloration blanche, pâle ou inégale de la peau, des poils, des plumes, des écailles ou des cuticules.

Yves a déclaré qu’à la vue du manchot jaune, tout le monde est devenu « fou » et a laissé tomber tous les équipements de sécurité pour s’emparer de son appareil photo, afin de capturer ce moment rare.

Epoch Times Photo
(Kennedy News and Media)

« Nous avons eu la chance que l’oiseau se pose juste là où nous étions. Notre vue n’était pas bloquée par une mer d’animaux massifs », se souvient Yves. « Normalement, il est presque impossible de bouger sur cette plage à cause de l’attroupement. »

« C’est un cadeau du ciel qu’il ait atterri près de nous. S’il avait été à 50 mètres de distance, nous n’aurions pas pu assister à ce spectacle unique », a déclaré Yves, faisant allusion au manchot jaune.

Epoch Times Photo
Le photographe animalier Yves Adams (Kennedy News and Media)

La tournée d’Yves avec l’agence de voyages d’expédition Quark Expeditions en décembre 2019 s’est poursuivie pendant huit semaines supplémentaires, lui laissant des milliers de photos à dépouiller, ce qui signifie qu’il n’a publié les photos que maintenant.

Yves a déclaré : « Je rêvais d’aller en Géorgie du Sud depuis 30 ans, depuis que j’ai vu mon premier documentaire de David Attenborough et que j’ai vu ces pingouins. »

« Cela valait vraiment le coup, même avant de voir ce manchot jaune. C’était impressionnant de voir des milliers de ces oiseaux sur un rocher, au milieu de cet océan massif et sauvage », ajoute Yves. « Il n’y a plus d’humains là-bas, alors espérons que l’endroit restera sauvage pendant de nombreuses années encore. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ