Un photographe capture le moment où un lion semble avoir la tête entière d’un guépard dans sa gueule

Par Jenni Julander
20 février 2021
Mis à jour: 20 février 2021

Cette incroyable photographie de félins a été mise en ligne. À première vue, sur la photo, un lion semble avoir avalé la tête entière d’un autre grand félin africain, un guépard.

Mais après coup, vous pouvez voir que l’image est en fait une incroyable illusion d’optique – assez incroyable pour avoir fait sensation sur Instagram.

Le photographe animalier Saeed Aljafar a pris cette photo inattendue dans la réserve nationale du Masai Mara au Kenya. Cette réserve de 1 500 km² abrite entre 850 et 900 lions, ainsi que des éléphants, des hippopotames, des zèbres et des guépards.

Le 20 janvier, Saeed a posté la photo sur Instagram, en décrivant le scénario en légende.

« Les guépards sont entrés sur le territoire du lion en fin de soirée », écrit-il. « Le lion mâle a commencé à les poursuivre, pour les en chasser. Alors que l’un des guépards était assis à l’horizon, le lion, lui, restant au repos, il semblait que la tête du guépard se trouvât dans la gueule du lion. »

(Avec l’aimable autorisation de Saeed Aljafar)

Le photographe, qui a photographié de nombreux félins tout au long de ses 28 ans de carrière, a capturé cette illusion d’optique avec un objectif 800 millimètres f/5,6 sur son Nikon D5.

Il a eu la chance d’être au bon endroit au bon moment, mais il n’est pas rare de voir des lions et des guépards se rapprocher les uns des autres dans la nature. Science Magazine rapporte que les deux espèces coexistent dans les savanes d’Afrique, et les guépards naviguent sur le territoire dangereux des lions avec une incroyable aptitude à rester en sécurité.

En fait, les scientifiques ont récemment déterminé que si les lions se débarrassent facilement des populations de chiens sauvages, les guépards ne sont pas confrontés au même sort lorsqu’ils se trouvent à proximité de ces fiers lions.

Les experts supposent que cela est dû à la nature solitaire des guépards ; ils n’attirent tout simplement pas autant l’attention qu’une meute de chiens sauvages.

Cette délicate dynamique est certainement présente dans la réserve nationale du Masai Mara. D’après les observations de M. Aljafar, il était clair que les lions ne voulaient pas de ce guépard sur leur territoire, et le guépard savait qu’il ne fallait pas insister.

Les autres animaux présents dans la réserve sont des buffles, des crocodiles du Nil, des léopards, des rhinocéros et des gnous.

Juste à côté du parc national du Serengeti, la réserve est un sanctuaire pour la faune du Kenya depuis près de 60 ans. Deux rivières, le Maasai Mara et le Talek, traversent le parc, fournissant de l’eau à la fois à la faune et aux prairies de savane qui sont vitales pour la survie des animaux.

La réserve nationale du Masai Mara est une destination prisée pour les safaris et les touristes qui veulent assister à la migration des troupeaux.

Il y a de fortes chances que tout visiteur puisse apercevoir des spécimens d’animaux sauvages étonnants dans la réserve, bien qu’il soit beaucoup moins probable que quelqu’un puisse capturer un spectacle aussi stupéfiant que celui de ce photographe.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ