Un photographe crée d’incroyables compositions de pierres en équilibre dans des cours d’eau et sur des plages en Suède

Par Michael Wing
2 septembre 2021
Mis à jour: 2 septembre 2021

Sur une île du sud de la Suède, un photographe est devenu viral pour ses compositions photographiques incroyablement bien équilibrées.

Pontus Jansson, originaire d’Öland, une île située au large de la côte est de la Suède, dans la mer Baltique, a commencé à remarquer des empilements de pierres en explorant les plages locales et s’en est inspiré.

En tentant son premier numéro d’équilibriste, le photographe de 36 ans « en est devenu accroc » et il a commencé à capturer ses chefs-d’œuvre sur son appareil photo le long des rivages rocheux ou dans des espaces verts, ou dans des ruisseaux tranquilles et peu profonds.

(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)

« Pour moi, ça avait l’air très simple et beau, alors j’ai commencé à empiler quelques pierres ici et là », a-t-il dit à Epoch Times. « Plus tard, j’ai essayé de nouvelles choses, je me suis lancé des défis et j’ai commencé à pratiquer des équilibres à point unique à la maison et lorsque j’étais à la plage. »

Depuis qu’il a commencé à afficher ses photos sur sa page Instagram en 2016, il a récolté près de 200 000 followers sur sa plateforme.

View this post on Instagram

A post shared by PJ / Pontus Jansson (@pj.85)

(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)

Il a partagé son processus en quelques mots.

« J’arrive généralement dans la région et je me promène à la recherche de quelques pierres intéressantes et d’un bon endroit pour les photographier », a-t-il confié. « Lorsque j’ai trouvé quelques pierres à mettre en équilibre et un bon endroit, je joue avec les pierres et laisse les idées venir à mon esprit. Ce n’est pas toujours le cas et il m’arrive d’avoir des idées de créations alors que je suis simplement en train de rêvasser. »

Pontus garde l’œil ouvert pour repérer les petites imperfections dans les pierres. Ces imperfections offrent la friction nécessaire pour relier et stabiliser les arrangements précaires des pierres en trouvant cet équilibre délicat, les faisant parfois apparaître comme flottant en apesanteur dans les airs.

(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)

View this post on Instagram

A post shared by PJ / Pontus Jansson (@pj.85)

Le temps nécessaire à la réalisation d’une composition varie de « quelques minutes à plusieurs heures de travail », a-t-il dit, ajoutant : « J’aime bien faire des équilibres en un seul point avec de simples pierres ici et là. Cependant, la plus grande partie de mon travail prend de 30 à 120 minutes. »

Cet effort lui a appris à « être patient et à ne pas abandonner trop facilement », a-t-il dit.

« Vous pouvez avoir de très mauvais jours, vous vous sentez vraiment mauvais dans ce que vous faites », a ajouté Pontus. « Mais le lendemain, vous pouvez réaliser l’une de vos meilleures œuvres. Le plus important, c’est d’apprécier le processus et c’est ce qui permet à l’inspiration de continuer à circuler. »

(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)
(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)
(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)
(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)
(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)
(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)
(Avec l’aimable autorisation de Pontus Jansson)
Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ