Un photographe crée le vrai visage de Napoléon Bonaparte grâce à l’intelligence artificielle

Par Michal Bleibtreu Neeman
29 mai 2020
Mis à jour: 29 mai 2020

Le photographe néerlandais Bas Uterwijk a publié le portrait de Napoléon Ier sur son compte Tweeter signé  sous pseudonyme « Ganbrood ». Le photographe est parvenu à créer le visage de l’Empereur avec un réalisme quasi-photographique grâce au logiciel Art Breeder.

Il y a environ un an, le photographe néerlandais Bas Uterwijk a commencé « comme passe-temps », précise t-il dans une interview donnée à la Fondation Napoléon, à créer des images à l’aide d’un réseau de neurones artificiels. Il avait travaillé d’abord sur le portrait de Billy the Kid puis sur d’autres personnages célèbres.

Le logiciel Art Breeder permet de créer des montages à partir d’un assemblage de photos. Le photographe s’est inspiré donc de plusieurs portraits de l’Empereur, parmi lesquels ceux peints par Horace Vernet, Vassili Verechtchaguine et, bien évidemment, Jacques-Louis David.

« J’ai créé ce visage de Napoléon Bonaparte en me basant sur plusieurs tableaux que j’ai téléchargés sur Art Breeder », explique-t-il dans un message posté sur Twitter. « J’ai volé les vêtements à Jacques-Louis David, directement dans son tableau de 1812. Malheureusement, il n’y a pas de fonctionnalités permettant de générer des vêtements », peut-on lire sur son compte.

Ganbrood a crée de nombreux arbres de portraits dans son logiciel « en essayant de retrouver le visage de Napoléon », il explique dans l’interview. Pour arriver à cette fin, il croise des peintures, des images, puis il ajuste avec le curseur.

Certains portraits ont joué un rôle de premier plan dans le processus, pour d’autres, le poids était minime selon le photographe.

« En ce moment, je travaille simultanément sur plusieurs autres personnages historiques », raconte Bas Uterwijk.  Et « il y a des chances pour que cette image de Napoléon ne soit pas la dernière que je ferai », ajoute-t-il.

D’autres tentatives de restaurations des figures historiques ont été faites dans le passé. En 2013, une équipe de spécialistes de la reconstitution faciale, dirigée par Philippe Froesch, avait modélisé en 3D le visage du roi Henri IV ainsi que celui de Robespierre.

 Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ