Un pit-bull malade, laissé pour compte en raison de sa race, est secouru et sert maintenant de mentor à d’autres chiens

Par Epoch Times
14 juillet 2020
Mis à jour: 14 juillet 2020

Avertissement : cet article contient des scènes pouvant être inconfortables pour certains lecteurs.

Lorsque Matilda avait vraiment besoin d’aide humaine, la pauvre chienne a été ignorée simplement en raison de son apparence.

Errant dans les rues seule, l’âme en peine, Matilda aurait été secourue beaucoup plus rapidement si elle avait été de n’importe quelle autre race. Mais malheureusement pour elle, elle est née pit-bull, une race dont la réputation d’agressivité n’est pas justifiée.

(Avec l’aimable autorisation de The Orphan Pet)

Valia Orfanidou, bénévole dans diverses organisations de sauvetage et refuges en Grèce, qui dirige sa chaîne YouTube et un blog appelé The Orphan Pet, a filmé l’histoire émouvante de Matilda.

« Je dois admettre qu’elle devait être l’un des chiens les plus poétiquement tristes que j’aie jamais filmés sur la table d’examen », a déclaré Valia dans sa vidéo.

La sauveteuse animalière expérimentée pense que la pauvre Matilda a été négligée par son entourage et les passants simplement en raison de son apparence. Comme personne n’était prêt à faire quoi que ce soit pour elle, Matilda n’a pas eu d’autre choix que d’errer seule dans les rues, se débrouillant du mieux qu’elle pouvait. Finalement, Matilda n’a vraiment soufflé que lorsque George, un sauveteur du groupe appelé SCARS, est venu à son secours.

(Avec l’aimable autorisation de The Orphan Pet)

En parlant de la façon dont notre cerveau réagit après avoir étiqueté quelqu’un comme un simple « stéréotype », Valia dit dans la vidéo qu’en voyant Matilda pour la première fois à la clinique vétérinaire, elle pensait elle aussi que ses terribles blessures résultaient de sa participation à des combats de chiens. Mais bientôt, Valia et d’autres ont réalisé que Matilda est loin d’être agressive.

« Dans sa douleur et dans sa résilience, on peut déceler une telle beauté qu’il est devenu difficile d’imaginer qu’elle ait pu se battre. En vérité, elle n’a jamais pris part à un combat », a déclaré Valia.

L’équipe a alors fait l’expérience de la véritable nature de Matilda et en a conclu que les blessures n’étaient pas dues à des combats de chiens ; la pauvre chienne était « tout simplement très malade ». L’examen clinique a révélé que Matilda souffrait d’une maladie de peau appelée leishmaniose.

(Avec l’aimable autorisation de The Orphan Pet)

Le vétérinaire a commencé le lent processus de traitement de la douloureuse maladie de peau de Matilda. Bientôt, il devint clair que Matilda le Pit Bull était un chien chaleureux, doux et aimant malgré l’épreuve de la rue et le fait qu’elle ait été rejetée par tous. Loin d’en vouloir aux êtres humains, comme on pourrait s’y attendre après le calvaire qu’elle avait vécu, Matilda était tout le contraire. Tout ce qu’elle voulait, c’était le contact humain et un peu d’amour.

Pendant son traitement, Matilda a été placée en famille d’accueil par George, le dresseur de chiens du groupe de secours. Dans sa nouvelle famille d’accueil, le vrai caractère de Matilda a commencé à émerger ; elle s’intégrait bien avec les autres chiens. Ils devinrent de bons copains et passèrent même des heures à jouer ensemble et à se blottir l’un contre l’autre. L’amour et l’acceptation des autres ont donné à Matilda une vie complètement nouvelle, la transformant par la même occasion.

Et c’est tout logiquement que George est tombé sous le charme de Matilda. Il a officiellement adopté Matilda et l’a ramenée chez lui pour toujours. Mais ce qui s’est passé ensuite a surpris tout le monde. Matilda a commencé à s’épanouir encore plus et est devenue un mentor pour d’autres chiens de sauvetage.

(Avec l’aimable autorisation de The Orphan Pet)

La capacité de Matilda a analyser, décoder et lire le comportement des humains et des autres chiens errants traumatisés lui a donné une patience incroyable. Rapidement, elle est devenue la maman chienne de tous les autres nouveaux arrivants et leur a montré les ficelles du métier.

« Chaque jour, elle devenait moins pitbull et plus Matilda », a déclaré Valia. « Matilda qui se détend à côté de ses amis. Matilda qui joue comme un chiot. Matilda qui dort en se blottissant. Matilda qui réconforte les nouveaux arrivants (les chiens) […] Matilda qui est toujours là et à qui l’on fait le plus confiance. »

Le degré d’empathie de Matilda était exceptionnel. Elle était la mieux qualifiée pour aider les chiens, même les plus difficiles, à apprendre à se comporter correctement. La chienne sauvée est maintenant une mentor canine pour les autres chiens et leur apprend à jouer sans se battre, à se détendre et à s’intégrer dans leur environnement. Son énergie débordante a contribué à transformer avec succès des chiens jusqu’alors inadaptés.

(Avec l’aimable autorisation de The Orphan Pet)

« Elle est une chienne tellement équilibrée et stable qu’elle est la première à qui l’on fait confiance avec les nouveaux arrivants. Tandis que George leur enseigne les règles humaines, Matilda leur apprend les règles du chien. »

L’histoire de Matilda est celle d’une chienne qui a su surmonter les difficultés avec succès et montrer que les apparences sont souvent trompeuses. Matilda a prouvé que quiconque prend le temps de la connaître oublie totalement sa race et passe outre très rapidement.

(Avec l’aimable autorisation de The Orphan Pet)

Les pit-bull ont peut-être une mauvaise réputation, mais Matilda est l’incarnation de la fausseté des stéréotypes.

Matilda est un chien particulier qui démontre amplement que ce qui est à l’intérieur est beaucoup plus important que l’apparence extérieure.

Regardez l’histoire de Matilda ci-dessous :

(Avec l’aimable autorisation de The Orphan Pet)

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ