Un plongeur filme un étrange poisson chauve-souris à museau court « marchant » avec ses nageoires sur le fond de l’océan dans les Caraïbes

Par Jenni Julander
10 décembre 2020
Mis à jour: 10 décembre 2020

Un plongeur est tombé sur un rare poisson d’eau profonde qui, étrangement, utilise ses nageoires comme pattes. Mikey Charteris, un expert de la vie marine et auteur du livre Caribbean Reef Life, a découvert le poisson dans des eaux boueuses au large de la côte de Roatán, au Honduras.

Il a instantanément filmé l’étrange créature, qui s’est avérée être un poisson chauve-souris à museau court. Dans la vidéo, on peut voir le poisson à corne se déplacer au fond de l’océan, marchant avec ses nageoires à la recherche de nourriture.

Le photographe, âgé de 50 ans, est tombé sur le poisson dans un cours d’eau connu sous le nom de French Key Cut.

(Avec l’aimable autorisation de Caribbean Reef Life)

« C’est de loin le poisson le plus étrange des Caraïbes », a dit M. Charteris au Daily Mail. « Il marche lentement à la recherche de proies comme les crabes et les petits poissons, mais il peut nager avec sa queue s’il est effrayé. »

Le poisson chauve-souris à museau court, Ogcocephalus nasutus, est un poisson lent à corne et à la peau brun tacheté qui se confond avec le fond de l’océan. Il peut également apparaître brun rougeâtre ou gris. Il est un prédateur expert à la recherche de crustacés, de poissons et de vers polychètes.

M. Charteris a décrit le poisson comme ressemblant à « un morceau d’éponge brun qui se serait accouplé à une licorne », ajoutant que même s’il est originaire des Caraïbes, c’est une découverte incroyablement rare.

Observez le poisson chauve-souris à museau court marcher de manière inhabituelle sur le fond de l’océan dans les Caraïbes :

« On le voit très rarement », dit-il. « Il faut faire un effort pour plonger dans des chenaux limoneux et des plaines sablonneuses peu profondes où la visibilité est généralement moindre. »

Lorsque l’expert en vie marine a appris qu’il y avait eu des observations de poissons chauves-souris à museau court dans la région, il a décidé de tenter d’en trouver un.

M. Charteris savait qu’il fallait chercher au fond de l’océan ; le poisson chauve-souris à museau court n’a pas de vessie natatoire et doit donc nager au fond de la mer pour être stable.

(Avec l’aimable autorisation de Caribbean Reef Life)

« Ils doivent rester sur le fond sans contrôle de la flottabilité », a expliqué M. Charteris. « Cela les maintient au ras du sol et à proximité des proies qu’il s’approchera en douce. »

Il s’avère que M. Charteris a eu de la chance et en a finalement repéré un.

« Des plongeurs ordinaires auraient beaucoup de chance d’en trouver un sur le récif – une fois tous les deux ans si vous plongez tous les jours », ajoute M. Charteris.

Élections américaines – Le Texas saisit la Cour suprême contre 4 États clés

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ