Un policier au grand cœur achète des sièges de voiture pour aider une mère de trois enfants qui ne peut pas se le permettre

Par Robert Jay Watson
9 septembre 2020
Mis à jour: 10 septembre 2020

Un peu de gentillesse peut vraiment faire beaucoup de bien.

Lorsqu’un policier de Bellevue, dans la banlieue d’Omaha, au Nebraska, a remarqué qu’une mère de trois enfants qu’il avait stoppée à un contrôle routier n’avait pas les moyens d’acheter des sièges auto pour ses enfants, il a utilisé son propre argent et les lui a achetés.

(Illustration – vchal/Shutterstock)

Il y a quelques semaines, lorsque le policier Jim Severn du service de la police de Bellevue formait un autre policier qui avait arrêté une femme pour des feux arrière cassés, il a remarqué que les jeunes enfants qui avaient tous moins de 7 ans n’étaient pas en sécurité sur le siège arrière de la voiture. Ainsi, lorsque l’autre policier a fini de discuter de la raison initiale pour laquelle il avait arrêté la mère, le policier Severn a décidé de faire part de ses inquiétudes.

« J’ai dit qu’il n’y avait pas de sièges pour les enfants à l’arrière et je lui ai demandé si elle pouvait s’en procurer », a-t-il dit à KMTV. « Elle hésitait à répondre à ma question, puis après avoir parlé avec elle pendant quelques minutes, je lui ai dit de ne pas laisser sa fierté l’empêcher de répondre à ma question. »

En apprenant que la femme n’avait pas les moyens de les acheter, le policier au grand cœur a décidé d’agir et lui a promis de l’aider.

Le policier à l’esprit vif est alors retourné voir son supérieur au service de la police qui lui a suggéré de demander de l’aide à certaines organisations d’Omaha qui pourraient offrir des sièges de voiture.

Cependant, le policier Severn, qui travaille dans les forces de l’ordre depuis 16 ans, a décidé d’agir seul plutôt que de passer par une organisation. « J’avais l’impression que la solution la plus rapide était d’aller lui acheter des sièges de voiture », a-t-il expliqué.

(Illustration – MarKord/Shutterstock)

Après en avoir discuté avec son épouse et lui avoir fait part de son intention d’aider la femme, l’épouse du policier Severn s’est également impliquée pour aider à obtenir de nouveaux sièges pour la jeune famille.

Le policier Severn a tenu sa promesse à la mère. Lorsqu’il est allé chez elle quelques jours plus tard pour livrer les tout nouveaux sièges d’appoint pour les enfants, elle était très surprise. « Je ne sais pas si elle pensait que nous n’irions pas jusqu’au bout », a-t-il. Cependant, il était heureux de voir « les enfants courir partout et jouer dans la maison ».

(Illustration – ALEX2016/Shutterstock)

Offrir plus de sécurité aux enfants grâce à son achat lui procurait sa propre récompense. « J’ai été dans des situations où je n’avais pas les moyens de payer pour quelque chose et des gens m’ont aidé, alors c’est un peu comme rendre la pareille », a-t-il ajouté.

Le policier ne pouvait que se sentir «bien» d’avoir posé ce geste. « J’essaie d’aider autant que je peux », a-t-il dit. « C’est l’un des aspects les plus intéressants de mon travail : aider quelqu’un qui a légitimement besoin d’aide. »

Le policier Severn estime que l’attention qu’il a reçue pour cette bonne action n’est guère méritée, car il y a beaucoup d’autres policiers dans son service qui font la même chose.

« Presque chaque jour, des policiers partout au pays font quelque chose de semblable », a-t-il ajouté.

Lorsque le service de la police a voulu faire mention de son geste, il s’est d’abord opposé à cette idée. « Quand tout cela a commencé à se produire, j’ai dit à mon supérieur que je ne voulais pas de reconnaissance », a-t-il expliqué.

(Illustration – AstroStar/Shutterstock)

Cependant, ils ont insisté pour que le policier soit reconnu comme il le méritait.

Le policier Severn a souligné que les policiers ne font pas de bonnes actions pour recevoir des félicitations, mais a insisté sur le fait qu’ils veulent simplement aider les gens.

« Nous n’avons pas besoin d’une tape dans le dos constamment parce que nous voulons aider la communauté. Nous le faisons parce que nous faisons partie de la communauté », a-t-il conclu.

FOCUS SUR LA CHINE – Hommage aux morts inhabituel à Wuhan

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ