Un porte-hélicoptère de la marine française chargé d’aide a quitté Toulon vers le Liban

Par Epoch Times avec AFP
9 août 2020
Mis à jour: 10 août 2020

Le porte-hélicoptères de la marine française Tonnerre a quitté dimanche Toulon (sud-est de la France) vers le Liban avec d’importants moyens matériels et humains pour aider aux opérations de déblaiement après la gigantesque explosion qui a dévasté une grande partie de la capitale libanaise.

Le navire, qui transporte quelque 700 militaires et plusieurs tonnes de fret, a appareillé du port de Toulon peu avant 19h30 (17H30 GMT), a constaté un photographe de l’AFP. Il doit arriver au large du Liban jeudi, selon la Marine nationale.

« Il y avait une demande des Libanais pour des moyens de génie terrestre et sous-marin. Il y a donc à bord des équipes spécialisées dans le déblaiement avec le matériel adapté », a expliqué à l’AFP la capitaine de frégate Christine Ribbe, porte-parole de la préfecture maritime à Toulon.

Le Tonnerre transporte notamment « un groupement génie de l’armée de terre d’environ 350 hommes » ainsi « qu’un détachement de plongeurs démineurs de la Marine nationale avec des compétences de travaux sous-marins et d’investigation de zones portuaires » alors que le port de Beyrouth où a eu lieu l’explosion mardi n’est plus qu’un champ de ruines et que de nombreux quartiers ont été détruits.

La France envoie également à bord du Tonnerre « des capacités de reconnaissance des accès maritimes et de soutien hydrographie du Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM) », a précisé le ministère des Armées dans un communiqué.

Des moyens amphibie de débarquement sont également à bord ainsi que deux hélicoptères militaires.

Les marins-pompiers de Marseille et les pompiers de la région envoient à bord du Tonnerre plusieurs véhicules spécialisés pour aider leurs collègues libanais.

Le PHA Tonnerre dans le port de Marseille le 9 août 2020. (Photo CHRISTOPHE SIMON/AFP via Getty Images)

De l’aide alimentaire ainsi que des matériaux de construction (plâtre, etc.) fournis par différents ministères français et par des entreprises privées seront également transportés par le porte-hélicoptère, a indiqué Mme Ribbe.

La France, qui a organisé une visioconférence internationale des donateurs dimanche, a mis en place un « pont aérien et maritime » afin d’acheminer plus de 18 tonnes d’aide médicale et près de 700 tonnes d’aide alimentaire vers Beyrouth.

Plusieurs vols chargés de cargaisons d’aide sont déjà partis vers le Liban depuis mercredi.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ