Un Portoricain considéré comme l’homme le plus âgé du monde est mort à 113 ans

Par Mariana Buendia
31 août 2021
Mis à jour: 31 août 2021

Le Guinness World Records a confirmé le décès de « Don Millo », le Portoricain qui a reçu le titre d’homme le plus âgé du monde il y a deux mois. Il est décédé quatre jours après son 113e anniversaire.

Emilio Flores Márquez, né le 8 août 1908 à Carolina, Porto Rico, est décédé le 12 août 2021, après avoir eu 113 ans.

Le Portoricain, qui a reçu à titre personnel le titre d’homme ayant vécu le plus longtemps au monde le 30 juin, à l’âge de 112 ans et 325 jours, a attribué sa longévité au fait d’avoir vécu « une vie pleine de compassion« , rapporte le site web du Guinness World Records.

« Don Millo », comme on l’appelait dans son village, a élevé 4 enfants avec son épouse Andrea Pérez et a vécu un mariage exemplaire pendant 75 ans. Sa femme est décédée à l’âge de 95 ans. Et parmi ses enfants, Hilda Luz et Olga Zoraida sont déjà décédées, tandis que ses enfants Emilio et Tirsa sont encore en vie, a rapporté El Nuevo Día.

Dès son plus jeune âge, M. Flores, fils d’Alberto Flores Meléndez et de Margarita Márquez-García, qui ont eu 11 enfants, a aidé son père dans les champs, plantant du maïs, des poivrons et des piments, et ramassant les œufs des poules. Il a également planté de la canne à sucre, rapporte EFE.

En tant que frère aîné, il s’occupait également des tâches ménagères et prenait soin de ses frères et sœurs.

( Crédits : EFE/Guinnes World Records)

Dans de précédentes déclarations au Guinness World Records, « Don Millo » a expliqué que son père l’avait « élevé avec amour, et aimait tout le monde ». Son père lui a donné les bases pour entreprendre le long voyage de sa vie.

« Il nous a toujours dit, à moi et à mes frères et sœurs, de faire le bien, et de tout partager avec les autres », a-t-il ajouté.

Le 13 août dernier, le maire José Luis Cruz Cruz de Trujillo Alto, où vivait Don Emilio, a rapporté la nouvelle et exprimé ses condoléances à la famille.

« Don Millo, comme on l’appelait affectueusement, a travaillé pendant de nombreuses années dans l’industrie de la canne à sucre. Il a élevé une famille de quatre enfants avec Andrea Pérez. C’était un homme jovial et un amoureux de la lecture », a partagé le maire dans une déclaration sur les médias sociaux.

« Nous nous joignons à ses enfants en ce moment et prions le Tout-Puissant de donner de la force à toute sa famille », a-t-il ajouté.

De son côté, Craig Glenday, rédacteur en chef de Guinness World Records, a noté que « Don Millo » est le deuxième Portoricain à avoir dépassé les 113 ans et a ajouté qu’il était non seulement une « figure paternelle pour son pays bien-aimé, mais aussi pour le monde entier ».

« Il était doté d’une vision positive et aimante de la vie et appréciait l’importance de la famille », a déclaré M. Glenday.

Après le décès de Don Emilio, l’Espagnol Saturnino de la Fuente, qui a eu 112 ans au mois de février dernier, est devenu l’homme le plus âgé du monde.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ