Un poulain orphelin « adopté » par une mère nourricière en Irlande qui le soigne comme si c’était le sien

Par Epoch Times
10 juin 2021
Mis à jour: 10 juin 2021

Une vache holstein d’une ferme de Gorey, en Irlande, a impressionné ses propriétaires après avoir accepté avec succès un poulain orphelin, devenant sa mère adoptive.

Le poulain, nommé Thomas, avait eu une naissance normale et se portait bien pendant les sept premiers jours de sa vie. Il est devenu orphelin le huitième jour lorsque sa mère a subi une grave hémorragie.

M. Des Devereux, le propriétaire de la ferme, a dit qu’ils avaient dû agir rapidement pour trouver une mère d’accueil pour le poulain orphelin.

Le poulain Thomas avec sa mère adoptive, la vache Rusty (Avec l’aimable autorisation de Des Devereux)

« Nous en avons trouvé une immédiatement et nous avons essayé très fort pour que ça marche, mais nous savions au bout de trois jours que ça ne marcherait pas », a confié M. Devereux au magazine H&H.

« Nous l’avons donc gardée jusqu’à ce que nous trouvions une autre jument et, là encore, le poulain était bien disposé, mais ça n’a pas marché. »

Après les deux tentatives infructueuses d’accueil du poulain, Charlie, le fils de l’agriculteur âgé de 8 ans, leur a suggéré d’essayer avec Rusty, l’une de leurs vaches laitières.

« Cela ne fonctionnait pas dans l’autre sens, alors il fallait prendre des mesures désespérées pour garder le cheval en vie », a dit M. Devereux à la station de télévision RTE.

(Avec l’aimable autorisation de Des Devereux)

Après quelques essais, à la surprise générale, les deux se sont très bien entendus.

« Il a fallu quelques essais, mais ça a marché », a dit Charlie à la chaîne.

En observant les deux animaux, il est clair que le lien n’a pas été forcé ; il y a une affection authentique et naturelle entre eux.

« Ça a vraiment bien marché. La transition est incroyable », a ajouté M. Devereux. « Au bout de quelques jours, ils sortaient ensemble. »

(Avec l’aimable autorisation de Des Devereux)

« Il ne s’agit pas d’une relation mécanique. On voit que la vache a une très forte affection pour le poulain. »

Jusqu’à présent, Thomas n’a pas eu de problème digestif et il s’épanouit.

C’est la première fois qu’une telle bizarrerie se produit à la ferme.

« Nous n’avions jamais perdu une jument à un stade aussi avancé auparavant et nous avons remercié le ciel, cela a fonctionné », a dit M. Devereux à H&H.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ