Un professeur croise un élève de 7 ans alors qu’il est seul à vélo sur une grande route, puis elle l’aide à sauver la vie de son père

Par Li Yen
17 septembre 2019
Mis à jour: 17 septembre 2019

Sans aucun doute, l’influence d’un enseignant a le pouvoir d’aller bien au-delà de la salle de classe.

C’est exactement ce qui s’est produit lorsqu’une enseignante en Caroline du Sud a aidé à sauver la vie du père d’un élève en dehors de la classe.

Le 6 février, Keller Sutherland, une enseignante à l’école primaire Ellen Woodside, dans le comté de Greenville, en Caroline du Sud, était partie tôt après l’annulation d’une réunion, elle avait l’impression de ne pas « faire suffisamment de différence dans la vie de ses élèves ».

« Un jour, j’ai eu l’impression d’échouer dans tout et j’ai simplement envoyé un SMS à quelques amis pour leur demander de prier », a-t-elle écrit dans un message sur Facebook.

Après une mauvaise journée, Mme Sutherland avait acheté des craquelins dans un distributeur automatique avant de rentrer chez elle. Elle espérait ardemment rentrer chez elle pour se reposer, mais « DIEU avait un autre plan ».

Alors qu’elle conduisait sur l’autoroute 25, Mme Sutherland a remarqué un petit garçon à vélo. La circulation était dense, mais le garçon était seul sur une route à quatre voies extrêmement fréquentée. Sentant que quelque chose n’allait pas, elle a fait demi-tour pour revenir vers l’enfant.

Mme Sutherland a réussi à rattraper le garçon qui était Cameron Simoncic, l’un de ses élèves en première année de l’année précédente.

Intriguée, Mme Sutherland a baissé la vitre de sa voiture et a demandé à Cameron ce qui se passait. En vitesse, le garçon a dit qu’il allait chez sa grand-mère et qu’il ne pouvait pas lui dire grand-chose. Quand Mme Sutherland a approfondi la question, Cameron lui a expliqué ce qui s’était passé.

(Illustration – Pixabay | StockSnap)Il s’est avéré que Cameron avait trouvé son père diabétique inconscient dans la cuisine lorsqu’il était rentré de l’école ce jour-là. « Mon père est diabétique, chaque fois qu’il a ces attaques, chaque fois que cela arrive, son cerveau ne peut plus fonctionner », a dit le garçon de 7 ans à la WSPA.

À l’école, Cameron avait appris à composer le numéro d’urgence à l’aide d’un téléphone Android et d’un iPhone lorsqu’ils sont verrouillés, mais malheureusement, le téléphone mobile de son père n’était pas le même. Ne connaissant pas le mot de passe du téléphone de son père, il a couru chez ses voisins pour demander de l’aide, malheureusement, personne n’était à la maison.

Dans une tentative désespérée de chercher de l’aide pour son père sans défense, qui avait besoin de soins médicaux d’urgence, Cameron est monté sur sa bicyclette et s’est embarqué courageusement sur une route dangereuse à quatre voies pour parcourir les 8 kilomètres pour se rendre à la maison de sa grand-mère. Heureusement, Cameron a rencontré Mme Sutherland, son professeur de première année, alors qu’il allait chercher de l’aide.

« Après que deux hommes se sont aussi arrêtés et ont contacté la police et les premiers secours, nous avons pu rentrer à la maison juste à temps pour aider son père ! », a écrit Mme Sutherland.

« L’ambulance est arrivée ainsi que les pompiers. Les pompiers ont été très gentils avec moi », a dit Cameron.

Pour ranimer le père de Cameron, les premiers intervenants lui ont fait une injection et lui ont donné les craquelins que Mme Sutherland avait achetés, pour normaliser sa glycémie. Selon Mme Sutherland, le père allait très bien après l’incident.

En admiration des efforts de Cameron pour sauver son père, où il a fait preuve d’une « force et d’une détermination étonnantes », Mme Sutherland a partagé l’histoire sur Facebook le lendemain et elle a fait l’éloge du garçon devant sa classe le lundi suivant.

« Cameron m’inspire parce qu’il a été très courageux et déterminé à obtenir de l’aide pour son père », a dit Mme Sutherland lors d’un exposé oral décrivant l’incident, pendant un cours.

Mme Sutherland était très reconnaissante que le hasard l’ait placée sur le chemin de Cameron au bon moment et au bon endroit. Elle croit que ce n’était pas une coïncidence, mais « une intervention divine » pour montrer que « l’enseignement va bien au-delà de la classe et que ce que nous faisons pour nos élèves en dehors de la classe est bien plus important ».

Ayant redécouvert le but de sa vie d’enseignante, le cœur de Mme Sutherland était rempli de gratitude.

Dans une vidéo affichée sur la page Facebook de Greenville County Schools, Mme Sutherland a confié : « Quand je me vois dans mon rôle d’institutrice, cela va bien au-delà de la salle de classe. Je me préoccupe vraiment de ces enfants, et le jour où il me semblait que je n’avais pas d’impact, Dieu est juste intervenu et m’a placée là où j’avais besoin d’être à ce moment pour Cameron. »

Lorsque Mme Sutherland a demandé à Cameron quelle était la personne qui l’inspirait, le garçon a répondu : « Vous. »

« Parce que vous m’avez aidé avec mon père », a-t-il dit timidement.

La vidéo a depuis été visionnée plus de 96 000 fois et de nombreux parents ont applaudi Cameron pour sa bravoure, et Mme Sutherland pour s’être surpassée pour ses élèves. « Cameron, tu es très courageux ! Il n’y a pas de meilleur professeur que Mme Keller Sutherland ! », a écrit un utilisateur.

Une autre a écrit : « Mme Sutherland est géniale. Ma fille l’a eue aussi l’année dernière. Kiera parle encore de combien elle l’aime. »

« Mme Keller Hayes Sutherland est une femme incroyable !!! Elle aime vraiment tous les enfants à qui elle a non seulement le plaisir d’enseigner, mais aussi tous ceux qu’elle rencontre », a écrit une autre.

Parmi les nombreux commentaires, il y avait un message de remerciement de Ginnie DeMore, la mère de Cameron.

Elle a écrit : « Nous avons eu tant de chance que Mme Sutherland passe par là ce jour-là. Mon Cameron a été si brave, et il m’a raconté ensuite combien il avait été rassuré quand il a vu Mme Sutherland. C’était Dieu qui veillait sur mon bébé ce jour-là. Un grand merci à Mme Sutherland, M. McCain, M. Deese et tous ceux qui sont intervenus pour nous aider. »

Cameron, tu es vraiment un petit garçon courageux. Merci, Mme Sutherland, d’être une enseignante si dévouée et attentionnée.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ