Un propriétaire accuse United Airlines de la mort de son chien – pour son avocat, les chiens sont «des membres de la famille»

Par Venus Upadhayaya
27 septembre 2019 Mis à jour: 27 septembre 2019

Un propriétaire de chien a accusé United Airlines d’avoir causé la mort de son animal de compagnie, déclarant que le chien est mort à cause d’un coup de chaleur après avoir été laissé dans une zone de chargement brûlante.

John Paul Ciancimino, un homme de 45 ans, a perdu son chien Rock, un berger belge malinois, après un vol de Boston à Fort Lauderdale en Floride (États-Unis) en août 2017, rapporte le Sun.

Le chien avait pris l’avion pour la Floride après une formation à Boston, et l’incident s’est produit lors d’une escale à Newark, dans le New Jersey.

Pendant que M. Ciancimino attendait Rock pour le récupérer, on lui a dit qu’il y avait « une urgence », puis il a appris que son animal était mort.

« Il a été cuit, ils l’ont littéralement cuit », a expliqué le propriétaire au Sun Online.

Rock avec le fils de M. Ciancimino (Avec l’aimable autorisation de Oshan & Associates, C.P.)

L’avocat de l’affaire a partagé le rapport médical de Rock avec Epoch Times. Il était écrit que le chien a été trouvé à l’extérieur de la cage de transport « couché latéralement ».

Le rapport indiquait que la température corporelle du chien était de 41 degrés Celsius, qu’il n’avait plus ses capacités mentales et que « le coup de chaleur a entraîné la mort ».

John Paul Ciancimino a dit qu’il avait dépensé plus de 60 000 € pour la formation de Rock, mais il n’a reçu aucune compensation.

« Rock était un membre de la famille. C’était un chien spécial, un sur un million. Il était très amical et affectueux. Les enfants étaient dévastés. Ils le sont toujours », a-t-il déclaré au Sun.

Evan M. Oshan, l’avocat de première instance, a déclaré à Epoch Times que la famille n’avait reçu aucune compensation ni excuse de la part de la compagnie d’aviation United Airlines.

« L’industrie du transport aérien doit comprendre que les chiens sont des êtres vivants et des membres de famille. Ils ne peuvent plus se cacher derrière leur position selon laquelle un chien n’est qu’une simple cargaison ou un bagage », a assuré M. Oshan.

Rock, accompagné de la fille de M. Ciancimino (Avec l’aimable autorisation de Oshan & Associates, C.P.)

L’avocat a précisé que Rock était en bonne santé avant de monter à bord du vol et qu’il pensait que United Airlines « s’engageait à faire ce qu’il fallait » quand il s’agit des animaux, mais maintenant il n’en est plus sûr.

« La famille et le public méritent des réponses. United est un transporteur commercial à qui de nombreux passagers imprudents confient des membres de leur famille à quatre pattes », a déclaré M. Oshan.

Un porte-parole de United Airlines a déclaré à Epoch Times dans un communiqué qu’ils se sentent « attristés » par le décès de Rock.

« Notre équipe PetSafe s’engage à assurer la sécurité et le confort de tous les animaux qui voyagent avec nous. À l’arrivée de Rock à Newark, notre équipe a découvert que le chien s’était blessé en mâchant sa cage et en s’en échappant pendant le vol. Nous avons immédiatement transporté Rock à l’hôpital vétérinaire local où il est décédé, où il a reçu des soins médicaux », a déclaré le porte-parole de la compagnie aérienne, qui a ajouté que l’entreprise avait payé les factures vétérinaires du chien et remboursé les frais de voyage.

« En 2018, nous avons terminé un examen complet de notre service PetSafe et mis en place des protections supplémentaires pour assurer la sécurité et le bien-être de tous les animaux qui voyagent avec nous », a déclaré la compagnie aérienne.

M. Oshan demande à avoir accès aux résultats d’enquête de la compagnie aérienne sur la mort de Rock.

« Ma question est, qu’est-ce qui a mal tourné ? Une déclaration collective de condoléances n’est tout simplement pas suffisante et c’est en fait une insulte ! », a-t-il conclu.

RECOMMANDÉ