Un propriétaire laisse une famille en détresse financière loger gratuitement : « J’aurais aimé qu’on fasse la même chose pour moi »

Par Epoch Times
31 juillet 2020
Mis à jour: 31 juillet 2020

Une famille d’Ohio luttant pour joindre les deux bouts, pendant la pandémie de Covid-19, a eu une surprise inattendue de la part de leur propriétaire.

Wes Moberly, qui a été licencié de son emploi en informatique depuis déjà deux mois, n’a pas été en mesure de payer son loyer pour les mois de juin et de juillet. Lorsque le père de jumelles âgées de 5 ans, démuni, a vu le propriétaire frapper à la porte, il s’est dit que sa famille allait avoir des problèmes.

(Illustration – Mayiorica/Shutterstock)

« Je m’inquiète d’avoir à emprunter de l’argent à des gens pour reconnecter la ligne téléphonique, je m’inquiète de penser à quand l’internet sera déconnecté et ne pourrai même plus travailler à la pige, ou que si je trouve un emploi, je n’y arrive toujours pas », a déclaré Wes Moberly à WKRC-TV.

Luttant pour subvenir aux besoins de sa famille avec ses économies quasi épuisées, Wes n’avait presque plus d’argent et ne pouvait payer le loyer à temps. Sans savoir que la famille Moberly était prise dans un goulot d’étranglement financier, le propriétaire Ellery Lewis leur a rendu visite, pour savoir pourquoi le loyer n’avait pas été payé pendant deux mois d’affilée.

« Ils paient toujours leur loyer à temps. Ils ont payé en mai, puis juin est venu, puis juillet et je n’avais pas eu de nouvelles d’eux », a déclaré M. Lewis au média.

Après avoir appris les difficultés de la famille Moberly, Ellery Lewis a fait un acte de générosité remarquable ce jour-là : il a non seulement permis à la famille de vivre dans sa maison gratuitement, mais leur a aussi donné 100 dollars en espèces.

« [M. Moberly] a deux filles », a déclaré M. Lewis. « Il se trouve que j’ai aussi deux filles, alors je me suis mis à sa place, et en étant à sa place, j’aurais aimé qu’on fasse la même chose pour moi. »

Ce geste de gentillesse inattendu a apporté un soulagement bien nécessaire à la famille Moberly. Cette générosité est arrivée à un moment critique pour la famille en difficulté, car Wes a déclaré qu’il ne lui restait « plus aucun dollar à ce moment-là ».

(Illustration – PorporLing/Shutterstock)

« Nous n’avons pas à nous inquiéter de cela pour l’instant, c’est juste un énorme stress de moins sur mes épaules », a déclaré M. Moberly.

Entre-temps, les commissaires du comté de Hamilton ont annoncé un programme d’aide au loyer pour les familles ayant perdu leurs revenus en raison de la crise Covid-19 (pdf). Le comté dépensera 3,5 millions de dollars du financement fédéral, au titre de la loi CARES, pour aider les gens à payer leur loyer et les services publics.

« Dans le cadre de ce programme, le comté paiera jusqu’à trois mois de loyer et de services publics, pour un maximum de 2 500 dollars pour les ménages dont le revenu est égal ou inférieur à 80 % du revenu médian de la région », a déclaré la présidente de la Commission, Denise Driehaus, lors d’une conférence de presse.

L’acte désintéressé de M. Lewis leur a donné la confiance et l’espoir nécessaires pendant une période difficile. Le généreux propriétaire a déclaré à la presse qu’il avait aussi d’autres locataires qui luttent pour rassembler l’argent nécessaire au paiement de leur loyer. Il a dit qu’il travaillait sur des plans pour les aider à alléger leur fardeau pendant cette pandémie.

« Traitons les autres comme nous voudrions être traités », a dit M. Lewis.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ