Un rappeur suédois s’en prend aux Blancs dans une vidéo : « Nous prendrons leurs femmes et nous prendrons leur argent »

Par Séraphin Parmentier
13 septembre 2019 Mis à jour: 13 septembre 2019

Publiée sur un compte Instagram privé, la vidéo montre le rappeur d’origine nigériane en train de tenir des propos racistes particulièrement violents envers les Blancs.

Selon la version anglaise du média Sputnik, le rappeur suédois d’origine nigériane Jesse Ekene Nweke Conable, qui se fait également appeler JCBUZ, a tenu des propos racistes sur un compte Instagram privé.

Relayant un article du site d’information Samhällsnytt, un média local proche des identitaires suédois, Sputnik rapporte certains propos que le rappeur aurait tenus dans le cadre d’une vidéo publiée sur son compte Instagram.

« Nous prendrons leurs femmes et nous prendrons leur argent »

Torse nu, il commence par affirmer que les Noirs « deviendront n°1 ». « Les Blancs nous ont réduits esclavage, nous devons en faire autant et les traiter encore plus mal », ajoute-t-il.

« Nous prendrons leurs femmes et nous prendrons leur argent. Pour être honnête, nous sommes la meilleure race », affirme Jesse Ekene Nweke Conable cité par Sputnik. « Nous sommes des guerriers africains, ils ne sont pas à notre niveau. C’est seulement le début, Black Power ! », renchérit le jeune homme.

« Si n’importe quel homme blanc ou femme blanche essaie de raconter des conneries à propos de vous, tirez-leur dessus ! S’ils disent des conneries sur votre famille, tirez-leur dessus ! », poursuit le rappeur en mimant une arme à feu avec sa main droite.

Le rappeur menace « un mouchard »

Âgé de 22 ans, Jesse Ekene Nweke Conable a immigré en Suède en 2008 en provenance du Nigéria. Titulaire de la nationalité suédoise, il vit à Lund, une ville de plus de 90 000 habitants située à l’extrême sud du pays, d’où il anime une chaîne Youtube consacrée au rap qui compte près de 240 000 abonnés.

À la suite de la parution de l’article relatant ses menaces envers les Blancs sur le site Samhällsnytt, le rappeur aurait mis en garde ses fans contre la présence d’« un mouchard » parmi ses adeptes, s’engageant à le « supprimer », rapporte Sputnik.

RECOMMANDÉ