Un restaurateur interdit l’entrée aux enfants de moins de 7 ans, et les réactions ne se font pas attendre

Par Jack Phillips et Zachary Stieber
23 septembre 2019 Mis à jour: 23 septembre 2019

Liam Flynn, le propriétaire du restaurant Flynn, a récemment décidé d’interdire l’entrée aux enfants de moins de 7 ans dans son établissement.

Selon le site web d’informations américain Business Insider, M. Flynn a pris cette décision après un incident un dimanche. Un enfant de 2 ans s’est mis à pleurer et à crier pendant le déjeuner. Après 10 minutes, M. Flynn est sorti de la cuisine et a essayé d’intervenir en demandant aux parents : « Voulez-vous s’il vous plaît calmer votre enfant », tout en leur suggérant de l’emmener à l’extérieur.

Ils ne l’ont pas fait, et l’enfant n’a pas arrêté de crier. Quand M. Flynn est revenu quelques minutes plus tard, les parents, contrariés par M. Flynn, ont dit qu’ils allaient partir. Le chef s’est alors engagé dans un débat jusqu’à ce que la mère sorte des toilettes et lui lance des jurons.

Plus tard, elle a affiché sur Tripadvisor que son enfant « ne se comportait pas mal ou ne dérangeait pas ».

Allant même jusqu’à dire que le propriétaire du restaurant a crié après un tout-petit qui hurlait. M. Flynn a rapidement décidé d’interdire l’entrée aux bambins et l’a annoncé sur Facebook. « Si quelqu’un paie de l’argent pour avoir un déjeuner agréable pour un anniversaire ou une lune de miel, s’il vous plaît faites-vous une faveur ainsi qu’à la clientèle en prenant un baby-sitter ou en sortant le bébé qui crie », dit-il.

« C’est purement par respect pour les autres convives, qu’elles soient 2 ou 20 dans le restaurant. C’est un savoir-vivre élémentaire, et nous ne pensons pas que nous devrions apprendre aux parents à s’occuper de leurs enfants. »

La page du restaurant de M. Flynn a été bombardée de commentaires, à la fois négatifs et positifs, mais la plus grande rétroaction est survenue le week-end suivant quand le restaurant a fait des recettes records.

« C’était excellent pour les affaires », a souligné Liam Flynn à Business Insider au sujet de son restaurant du Queensland, en Australie. « Les affaires marchent très bien. On vient d’enregistrer un record ce vendredi et samedi soir. Les gens dépensent beaucoup, boivent du bon vin et dépensent largement. »

« Ceci a manifestement touché un point sensible, et c’est un sujet controversé. Nous avons eu des mères et des parents qui pensent que c’est de la discrimination pure et simple, mais c’est surtout positif. J’ai reçu beaucoup de soutien et nous avons eu beaucoup de parents qui m’ont félicité », a-t-il ajouté. « Il y a beaucoup de parents qui comprennent notre position. »

Discriminatoire ?

La Commission australienne contre la discrimination a par la suite mis en garde les entreprises au sujet de la politique d’interdiction des jeunes enfants, a rapporté le quotidien australien Cairns Post. « Une personne qui se voit refuser un service parce qu’elle est accompagnée d’un enfant a le droit de déposer une plainte auprès de l’ADCQ », a déclaré un porte-parole de la Commission anti-discrimination du Queensland.

Mais M. Flynn a dit qu’il a eu beaucoup plus de réservations après l’annonce de sa nouvelle règle.

« Nous avons eu deux couples qui sont venus en soutien à notre nouvelle règle, et beaucoup de gens nous ont dit que la prochaine fois qu‘ils viendraient dans le coin, ils se feraient un point d’honneur de visiter mon restaurant », a-t-il dit.

M. Flynn a également été félicité pour s’être prononcé sur le politiquement correct.

« Je pense que cela créera un précédent pour d’autres restaurants, parce qu’il y a beaucoup de gens qui sont touchés par ce genre de situation », a-t-il dit. « Il suffit d’une personne pour parler d’un problème qui préoccupe beaucoup de gens pour que d’autres [restaurateurs] se disent que puisque leurs principaux clients ne sont pas des mamans avec des enfants, ils feront la même chose. »

Brian Down, le président de l’Australian Culinary Federation Far North Queensland, a déclaré au Post que d’autres restaurants envisageaient aussi de le faire.

« Nous avons de nombreux restaurants adaptés aux enfants, comme le Sizzler et les restaurants de style familial, je pense que certains clients aimeraient peut-être manger dans un endroit où ils ne seront pas entourés d’enfants qui crient et se comportent mal », a-t-il dit. « Je pense que c’est une bonne idée. »

M. Down a ajouté qu’une interdiction visant les enfants est courante dans certains pays européens.

« Je pense que c’est assez juste. Beaucoup de parents ont des enfants qui se conduisent mal », a-t-il dit.

Pendant ce temps, selon Business Insider, le profil TripAdvisor du restaurant compte quelques clients qui lui ont alloué la note de 1 étoile sur 5, mais la plupart des critiques sont élogieuses.

« Pas de bébés, super ! Mon chien est le bienvenu, super !!!!!!! … Merveilleux petit café. Je suis pour les cafés tranquilles, surtout dans le village très pittoresque de Yungaburra où j’aime m’éloigner de ma ville touristique… Je suis tellement contente de voir que les chiens sont les bienvenus, car mon petit chien est très bien élevé et j’aime l’emmener partout avec moi ! Merci pour ce déjeuner serein et pour votre nouvelle politique de ne pas avoir d’enfants de moins de 7 ans, j’ai hâte de revenir », lit-on.

RECOMMANDÉ