Un satellite de la NASA partage une nouvelle image de l’homme de Marree, les scientifiques restent perplexes

Par CNN
3 janvier 2020 Mis à jour: 4 janvier 2020

La NASA confirme que l’un des plus grands mystères de l’art moderne est toujours d’actualité en Australie.

En 1998, un pilote a découvert le mystérieux géoglyphe de 4,2 km de long d’un chasseur aborigène, gravé dans la terre, et à ce jour, personne ne sait comment il s’y est retrouvé.

L’homme de Marree, ou le géant de Stuart, a repris vie en 2016 lorsqu’un groupe de la ville de Marree, qui porte le même nom que le personnage, a creusé les lignes pour empêcher l’homme de disparaître sous l’effet de l’érosion. Aujourd’hui, la NASA partage une image prise en juin 2019 montrant le succès de leurs efforts.

Jusqu’à présent, l’équipe de restauration pense que leur préservation durera plus longtemps que l’original n’aurait tenu. Ils ont créé des rainures de vent, conçues pour piéger l’eau et encourager la croissance de la végétation, selon la NASA. Ils espèrent que la végétation finira par rendre les lignes vertes.

De nombreuses personnes ont essayé de découvrir l’origine de l’homme Marree.

CNN a précédemment rapporté que Dick Smith, fondateur de Dick Smith Electronics et de Dick Smith Foods, avait décidé de s’attaquer au mystère en 2016, et pendant deux ans, son équipe a examiné toutes les preuves pour voir ce qu’ils pouvaient trouver.

Il pense que cela a été fait de manière professionnelle, alors en 2018 il a offert une récompense de 5 000 dollars australiens (3 128 € ) à toute personne ayant des informations concernant sa création.

Personne ne s’est manifesté, mais plusieurs croient qu’elle a été réalisée par un artiste vivant à Alice Springs. D’autres indices suggèrent que le créateur pourrait avoir été un Américain.

Quoi qu’il en soit, le mystère de l’homme de Marree demeure.

RECOMMANDÉ