Un site frauduleux propose un kit de confinement à bas prix pour voler vos données bancaires

Par Emmanuelle Bourdy
17 mars 2021
Mis à jour: 17 mars 2021

Une annonce très alléchante pour 1,99 € vous propose un kit complet de confinement. Mais ne vous y trompez pas, cela n’a rien d’honnête et le but de vous faire acheter un tel kit est de récupérer vos coordonnées bancaires.

La technique, appelée phishing ou hameçonnage, est très répandue et profite de la crise actuelle pour arnaquer les gens. Depuis quelques jours, un site de ce type vous propose d’acheter un kit complet de confinement, rapporte Actu.fr. Ce kit comprend 100 masques FFP2, 200 gants médicaux, 10 flacons de gel hydroalcoolique, 50 sprays antibactériens, deux trousses de secours ainsi qu’un thermomètre pour seulement 1,99 €. Cette offre proviendrait soi-disant de Santé publique France, qui vous aurait envoyé au préalable un e-mail expliquant où vous pouvez retirer ce kit de confinement.

Après quoi, si vous êtes intéressé par ce kit, vous devez remplir un questionnaire et surtout fournir de nombreux renseignements, dont vos coordonnées bancaires. « C’est une arnaque qui vise à récupérer les données bancaires. Dans les faits, on ne règle pas 1,99, mais nos données bancaires sont ensuite réutilisées par les escrocs », explique Jérôme Notin, directeur général de Cybermalveillance.

Cybermalveillance.gouv.fr, le dispositif d’assistance et de prévention en sécurité numérique, précise que Santé publique France n’offre pas des kits « gratuits de confinement pour la crise du coronavirus ». Ce site malveillant avait déjà été repéré lors du premier confinement. « Nous avions réussi à faire tomber le site web hébergeant cette escroquerie, mais elle est revenue » depuis le 11 mars, indique Jérôme Notin. Seule l’adresse url du site web a changé (https://fr-cov19.azurewebsites.net/info/). Cependant, une adresse gouvernementale certifiée doit finir par .gouv.fr, si ce n’est pas le cas, il est déconseillé de s’y rendre.

Les personnes victimes d’hameçonnage doivent signaler ces arnaques sur la plateforme Signal Spam. Par ailleurs, Jérôme Notin ne recommandera jamais assez la prudence car « les escrocs ont une grande capacité de réaction face aux sujets d’actualité », les sites d’escroquerie liés au Covid étant nombreux. Cependant, quand une offre est trop alléchante pour être vraie, il faut redoubler de vigilance. Et qui plus est si la rentrée des données personnelles n’est pas soumise à une règle de conformité. Au moindre doute, il est recommandé d’alerter Cybermalveillance.gouv.fr.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ