Un supermarché adopte des manchots de Humboldt au zoo de Chester au Royaume-Uni afin de leur éviter une fermeture définitive

Par Louise Bevan
13 juin 2020
Mis à jour: 13 juin 2020

Une chaîne de supermarchés britannique s’est présentée et a adopté une colonie de manchots de Humboldt afin d’éviter que le plus grand zoo caritatif du Royaume-Uni ne fasse faillite.

Le zoo de Chester, un jardin zoologique de 50 hectares et un projet de conservation de la faune à Chester, en Angleterre, est à la merci des fermetures obligatoires dans le cadre des restrictions de confinement du pays depuis le 21 mars 2020. En réponse à la crainte que le zoo ne doive fermer définitivement, une chaîne de supermarchés appelée Iceland Foods s’est engagée à « adopter » les manchots de Humboldt en cas de besoin.

Le 3 juin 2020, le directeur de l’exploitation du zoo de Chester, Jamie Christon, a estimé que la dette du zoo allait dépasser 24 millions £ (26 millions €) d’ici la fin de l’année 2020.

Puis, Iceland Foods est intervenu et a publié sur Facebook la nouvelle de l’adoption des manchots de Humboldt deux jours plus tard. « Le zoo de Chester est confronté à la possibilité dévastatrice de devoir fermer ses portes pour de bon en raison du Covid-19« , a écrit la chaîne. « Non seulement le zoo est important pour notre économie locale, mais son travail de conservation est reconnu dans le monde entier. »

Le 5 avril 2016, les manchots de Humboldt, âgés de 1 jour, nommés « Quaver » et « Cheeto », sont réunis. (PAUL ELLIS/AFP via Getty Images)

Iceland Foods a annoncé qu’ils avaient décidé d’adopter les manchots « au nom de [leurs] collègues ». Les dernier-nés de la famille islandaise comprend cinq poussins de manchots nouveau-nés, qui ont tous été nommés d’après les hôpitaux du NHS : Florence, Thomas, Bevan, Arrowe et Countess. Cette décision a été prise pour rendre hommage au travail acharné accompli par le service de santé pendant la pandémie.

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Le manchot de Humboldt est originaire des îles et des côtes rocheuses du Pacifique du Chili et du Pérou. Le zoo de Chester possède un important groupe de reproduction de plus de 50 manchots de Humboldt, ce qui permet d’augmenter la population de l’espèce, qui est classée comme « vulnérable » sur la liste rouge de l’UICN, en raison notamment de la surpêche.

Le bébé manchot de Humboldt « Wotsit », âgé de 2 jours, est pesé dans l’enclos des manchots du zoo de Chester le 5 avril 2016. (PAUL ELLIS/AFP via Getty Images)

Le directeur général d’Iceland Foods, Richard Walker, a déclaré au site de nouvelles sportives et événementielles locales Cheshire Live que son équipe avait été « attristée d’apprendre les récents combats du zoo de Chester ».

« C’est le coeur de la communauté locale de Chester et un préféré de la famille », a poursuivi M. Walker. « Je me souviens avoir visité le zoo quand j’étais enfant, et mes propres enfants adorent y aller. Nous sommes fiers de pouvoir leur apporter notre soutien […] Le travail de conservation entrepris par le zoo est vital. »

Le Chester Zoo, le zoo le plus visité du Royaume-Uni, a été ouvert en 1931 en tant qu’attraction touristique et s’est transformé en une organisation caritative de conservation et d’éducation qui s’engage à prévenir l’extinction des espèces vulnérables. Selon le site web du zoo, le site de 50 h est géré par une équipe de 1 000 employés et reçoit 2 millions de visiteurs par an.

Selon le Daily Mail, le zoo de Chester a besoin de 1,5 million £ (1,6 million €) chaque mois pour assurer son entretien.

Le 4 juin 2020, un gardien de zoo distribue de la nourriture à un ourson malaisien au zoo de Chester. (PAUL ELLIS/AFP via Getty Images)

En prolongement de leur « fermeture pour une durée indéterminée » imposée par le virus du PCC* (virus du Parti communiste chinois), communément appelé le nouveau coronavirus, le zoo de Chester a lancé une campagne « Save Our Zoo » afin de collecter des fonds vitaux pour les soins immédiats de leurs 35 000 animaux résidents. Au moment de la rédaction du présent rapport, la page « Just Giving » du zoo avait permis de récolter plus de 2,4 millions £ (2,67 millions €).

Le 9 juin, l’équipe a reçu la bonne nouvelle de la fin de leur longue attente. « Nous venons de recevoir la nouvelle que nous pourrons ouvrir en toute sécurité à partir du 15 juin », a confirmé l’équipe sur sa page de collecte de fonds.

Des marqueurs de distanciation sociale sont peints à l’extérieur de l’enclos des éléphants du zoo de Chester le 4 juin 2020. (PAUL ELLIS/AFP via Getty Images)

« Le combat n’est pas encore terminé pour nous », ont-ils poursuivi. « Le chemin du rétablissement sera long et incertain. Mais vos dons, adoptions et adhésions incroyablement généreux ont été pour nous une bouée de sauvetage vitale. Du fond du coeur, merci. »

* Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ