Un surfeur repère au loin un garçon de 11 ans pris dans un courant marin et lui sauve la vie

Par Michael Wing
21 juillet 2021
Mis à jour: 21 juillet 2021

Alors qu’elle visitait la jetée des pêcheurs de Navarre Beach avec son mari, Bebe Booth, 52 ans, attendait de pouvoir prendre des photos de tortues de mer et de dauphins. Mais elle a soudainement filmé avec son appareil photo un secours en mer particulièrement angoissant lorsqu’un garçon de 11 ans s’est retrouvé piégé dans un courant marin.

Pour cette photographe amatrice venue de Floride, le 30 juin était un mercredi tout à fait ordinaire. Elle et son mari étaient en train de quitter la jetée quand elle a cru voir un dauphin.

Cependant, lorsqu’elle a mis au point son appareil photo, elle a vu un enfant se débattre dans l’eau.

« J’ai réalisé qu’il s’agissait d’un enfant qui avait de gros problèmes en essayant de garder la tête hors de l’eau, car un courant marin l’entraînait très rapidement et avec force dans le golfe », a déclaré Booth au journal Epoch Times.

Cette scène terrifiante aurait pu se terminer en tragédie.

« J’ai eu très peur, car je savais qu’une mère risquait de partir sans son enfant », a-t-elle confié.

Puis Booth a aperçu un jeune homme au milieu d’un groupe de surfeurs qui pagayait vers le garçon, et il était loin, donc il avait un long chemin à parcourir.

(Avec l’aimable autorisation de Bebe Booth)
(Avec l’aimable autorisation de Bebe Booth)

Lorsque le surfeur est arrivé près du garçon, qui faiblissait déjà, il l’a calmement hissé sur sa planche de surf tout en lui parlant pour qu’il garde son calme, se souvient Bebe.

Une fois le garçon sur la planche, le surfeur l’a emmené hors du courant, vers le rivage.

(Avec l’aimable autorisation de Bebe Booth)
(Avec l’aimable autorisation de Bebe Booth)
(Avec l’aimable autorisation de Bebe Booth)
(Avec l’aimable autorisation de Bebe Booth)
(Avec l’aimable autorisation de Bebe Booth)

Les pompiers de Navarre Beach sont arrivés et ont pris soin du garçon, et le surfeur est parti tranquillement sans donner son nom ni faire de bruit.

Cependant, Bebe a été impressionnée par son héroïsme et a décidé de découvrir qui il était.

« J’ai parlé aux pompiers et leur ai demandé s’ils savaient qui c’était en leur expliquant que je l’avais filmé », a-t-elle raconté, mais elle a finalement décidé de se tourner vers les médias sociaux.

« Nous avons trouvé qui c’était ! » s’est-elle exclamée.

« La première chose à laquelle j’ai pensé en partageant les photos, c’est que nous devions retrouver ce héros. Il est tellement humble qu’il a pensé qu’il faisait quelque chose de tout à fait normal. »

(Avec l’aimable autorisation de Bebe Booth)

En apprenant son nom, Benjamin Cross, les pompiers ont décidé de le récompenser pour son action en lui remettant une mention d’honneur.

La mère de Benjamin, Andrea Cross, a déclaré à ABC : « Il est très reconnaissant pour tout l’amour et le soutien qui lui ont été témoignés sur les médias sociaux ces derniers jours, et il recevra un certificat et un t-shirt de la part du personnel du service d’incendie de Navarre Beach en reconnaissance de l’aide qu’il a apportée hier. Il espère également que le garçon et sa famille se portent bien. »

Au moment de l’incident, il n’y avait pas de maîtres-nageurs sur la plage qui était sous drapeau jaune, a rapporté la chaîne.

Bebe Booth a lancé un avertissement aux baigneurs.

« S’ils voient cet enfant être emporté par le courant marin, ils n’oublieront pas de porter un gilet de sauvetage », a-t-elle déclaré. « Même un nageur très expérimenté peut être emporté très rapidement ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ