Un tableau de Klimt sera restitué par la France à une famille juive autrichienne spoliée par les nazis

Par Sarita Modmesaïb
7 avril 2021
Mis à jour: 7 avril 2021

Le gouvernement français va restituer un tableau de Gustav Klimt aux descendants d’une femme juive autrichienne, contrainte par le régime nazi de vendre ce chef-d’oeuvre à prix dérisoire en 1938.

Il y a 83 ans, alors que l’Autriche venait d’être annexée par l’Allemagne nazie, Nora Stiasny a été contrainte de vendre Rosiers sous les arbres. 

Ce tableau de Gustav Klimt avait été acquis en 1911 par son oncle, Viktor Zuckerkandl, un grand collectionneur juif. En août 1938, au nom de l' »aryanisation des biens », Nora Stiasny a été forcée de vendre son bien pour une somme six à cinquante fois inférieure à sa valeur, selon les témoignages et les estimations.

Elle sera ensuite déportée en Pologne avec son mari et son fils et décèdera en 1942.

En 1980, la France, qui ne possédait alors aucun tableau de Klimt, a acquis Rosiers sous les arbres, lequel a rejoint les oeuvres du musée d’Orsay.

Restituer le tableau, « l’honneur de la France »

L’origine du tableau a été dissimulée pendant toutes ces années et apparemment, rien ne permettait de suggérer une spoliation.

Mais l’ouverture récente des archives en Autriche a pu compléter les recherches des historiens et le tableau a ainsi été tracé.

En 2018, l’ambassadeur d’Autriche à Paris avait signalé les faits et la famille de Nora Stiasny avait entrepris de demander la restitution du tableau en 2019.

Lundi 15 mars, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé que la toile sera restituée aux descendants de Nora Stiasny.

« En plein accord avec le Premier ministre et le président de la République, nous allons lancer la procédure de restitution […] à ses propriétaires légitimes, les ayants droit de Nora Stiasny », a déclaré la ministre lors d’une conférence de presse.

« Pour moi, la restitution des biens juifs spoliés est une ardente obligation. […] C’est l’honneur de la République que de faire cela. L’honneur de la France », a-t-elle affirmé.

Appartenant aux collections nationales, le tableau de Klimt est donc inaliénable en vertu de la loi. Mais, qu’à cela ne tienne,« le gouvernement présentera dès que possible un projet de loi destiné à autoriser la sortie de cette œuvre », a précisé la ministre.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ