Un touriste meurt après avoir glissé à la chute d’eau de Yosemite

Par Simon Veazey
7 août 2019
Mis à jour: 7 août 2019

Un touriste est mort après avoir glissé sur des rochers mouillés sous la chute d’eau du parc national de Yosemite en Californie.

Lucian Miu, 21 ans, est décédé à l’hôpital le 31 juillet après avoir glissé à Bridalveil Fall le week-end dernier, rapporte ABC. Miu avait quitté le sentier et s’était dirigé vers les rochers près de la base de la chute en passant devant les panneaux d’avertissement.

Yosemite National Parks a déclaré dans un communiqué du 3 août qu’il y avait eu trois incidents « importants » cette semaine-là dans les bases glissantes des chutes d’eau, dont un décès.

« Deux incidents se sont produits à la base de Bridalveil Fall, le premier le lundi 29 juillet et le second le mercredi 31 juillet », écrit le parc dans un communiqué. Dans les deux cas, les sujets ont marché jusqu’à la plate-forme d’observation située sous la chute du Voile de la mariée (Bridalveil Fall) et ont ensuite quitté le sentier établi pour remonter le champ de rochers en direction de la base de la chute en contournant les panneaux qui déconseillent de quitter ce sentier.

Les deux ont glissé des rochers mouillés, tombant d’environ 6 mètres.

« Les sauveteurs ont mis des casques d’escalade et des chaussures d’approche avec des semelles en caoutchouc collantes, se sont hissés sur le terrain dangereux jusqu’aux sujets et ont fourni des soins médicaux de survie avancés. Yosemite Helitack, en utilisant l’hélicoptère du parc (H-551), a extrait les sujets par court-courrier et les a conduits à El Capitan Meadow, où ils ont été transférés aux ambulances. »

L’incident mortel a ensuite été identifié par les médias locaux, indiquant que le dénommé Lucian Miu, un touriste roumain, est décédé à l’hôpital.

Le lendemain, un troisième incident s’est produit à la base de Lower Yosemite Fall, selon la déclaration des autorités du parc. « Le sujet ayant glissé d’un rocher et étant tombé dans le ruisseau Yosemite, à un moment donné, s’est retrouvé coincé sous l’eau entre plusieurs rochers. »

« Le sujet a pu s’échapper et des passants l’ont ensuite aidé à sortir de l’eau. Les sauveteurs sont intervenus, lui ont prodigué des soins médicaux et l’ont transporté dans une ambulance en attente, en utilisant une litière roulante. »

Le service des parcs incite les visiteurs à tenir compte des mises en garde contre le risque encouru lorsqu’ils s’écartent des sentiers identifiés.

« Les blocs de granit ont été polis en douceur par les chutes d’eau et sont extrêmement glissants, qu’ils soient secs ou mouillés », ont déclaré les autorités du parc. « Au cours des dernières années, à la chute du Voile de la mariée seulement, il y a eu 23 incidents documentés dans lesquels des visiteurs ont glissé et se sont blessés, dont 14 avec des blessures à la tête. »

Vallée du parc national de Yosemite sur la photo du 8 mars 2014 (MLaden Antonov / AFP / Getty Images)

Célèbre pour ses chutes d’eau qui dévalent les monolithes de granit, le parc national de Yosemite a été protégé pour la première fois en 1864, couvrant plus de 1 900 km² de la Sierra Nevada centrale en Californie à environ 160 à l’est de San Francisco.

L’un des parcs nationaux les plus populaires, Yosemite est visité par environ 4 millions de personnes chaque année.

Les touristes se rendent à Glacier Point avec une vue d’arrière-plan du Half Dome du parc national de Yosemite le 5 août 2015. (Frederic Brown / AFP / Getty Images)

Des 60 parcs nationaux désignés, le plus populaire est le parc national des Great Smoky Mountains, qui chevauche la Caroline du Nord et le Tennessee, avec un total de près de 11,5 millions de visiteurs, selon le National Parks Service.

Le parc national du Grand Canyon est le suivant sur la liste avec plus de 6 millions de visiteurs. Yellowstone, Sion et Yosemite suivent avec environ 4 millions de visiteurs.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ